CHCL : Alain Edouard Réembauché ?

Avec le soutien de
Le cas Alain Edouard est toujours en suspens suivant la rencontre entre Ashok Subron et la Commission de conciliation et de médiation du ministère du Travail.

Le cas Alain Edouard est toujours en suspens suivant la rencontre entre Ashok Subron et la Commission de conciliation et de médiation du ministère du Travail.

Qu’adviendra-t-il d’Alain Edouard ? Sera-t-il réembauché comme le réclame la Port-Louis Maritime Employees Association (PLMEA) ? Hier, vendredi 27 mai, ce sujet a été abordé par le conseil d’administration de la Cargo Handling Corporation Limited (CHCL). Et la décision a été prise de demander à la direction de lui trouver un poste, sur une base humanitaire.

Mais selon nos recoupements, le président de la PLMEA devra renoncer à ses fonctions de formateur de portiqueurs (STS Trainer). La direction devrait lui formuler une proposition de réembauche d’ici peu. Autre point soulevé lors de cette rencontre : la lettre d’excuses qu’aurait envoyée l’ancien employé à Xavier-Luc Duval et transmise au «board» de la CHCL. Celui-ci souhaiterait savoir qui d’entre Alain Edouard et Ashok Subron – qui affirme qu’aucune lettre n’a été envoyée – dit vrai.

Pour rappel, la réintégration d’Alain Edouard ainsi que le mode d’application de la hausse salariale de 11,4 % proposée par la direction de la CHCL et le litige concernant l’exercice de promotion de 2013 devaient être abordés, hier, lors de la rencontre entre Ashok Subron, porte-parole de la PLMEA, et la Commission de conciliation et de médiation du ministère du Travail.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires