Appel de Pravind Jugnauth: «Le jugement mérite des éclaircissements», dit Ramgoolam

Avec le soutien de
Le ministre des Finances a été la cible de l’ancien Premier ministre lors du congrès du PTr à Chemin-Grenier, vendredi 27 mai.

Le ministre des Finances a été la cible de l’ancien Premier ministre lors du congrès du PTr à Chemin-Grenier, vendredi 27 mai.

Sa réaction était attendue après le jugement rendu en faveur de Pravind Jugnauth dans le cadre de l’affaire MedPoint, mercredi. Lors du congrès du Parti travailliste à Chemin-Grenier, Navin Ramgoolam a été très critique dans ses propos. Selon le leader des rouges, «azordi pei inn devir emba lao».

L’ancien Premier ministre est également d’avis que des éclaircissements sont nécessaires en ce qui concerne ce jugement. «SAJ a manqué de respect aux magistrats. Nous pensons que le jugement n’est pas clair. Nous laissons le Directeur des poursuites publiques voir ce qu’il adviendra», a fait ressortir Navin Ramgoolam.

Navin Ramgoolam a, de nouveau, remis sur table le dossier du traité fiscal entre l’Inde et Maurice. Il n’en démord pas. «Roshi Bhadain a tué le secteur de l’offshore par une signature. Ils ont fermé un secteur qui était en pleine croissance pour investir dans l’immobilier. Azordi somaz pe grandi», a souligné le chef de file rouge.

Commentant le dossier Nine-Year Schooling, l’ex-Premier ministre qualifie le projet de «tragédie pour les enfants». «C’est le même programme qu’ils avaient fait en 2000-2005. Le Nine-Year Schooling limite les enfants à certaines régions uniquement», a souligné Navin Ramgoolam.

Publicité
Publicité

Ce n’est pas encore la fin de l’affaire MedPoint. La Cour suprême a permis ce jeudi 22 mai au Directeur des poursuites publiques de contester l’acquittement de Pravind Jugnauth devant le Conseil privé. Retour sur cette affaire qui dure depuis 2011.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires