Salaire minimum: le projet de loi voté avec amendements

Avec le soutien de
 SAJ a vertement critiqué la position des syndicalistes sur le projet de loi sur le salaire minimum.

SAJ a vertement critiqué la position des syndicalistes sur le projet de loi sur le salaire minimum.

Les débats sur le National Wage Consultative Council Bill se sont poursuivis au Parlement lors d’une séance spéciale ce jeudi 26 mai. Lors de son intervention, le Premier ministre n’a pas ménagé ses critiques envers les syndicalistes qui s’y opposent. Dans l’après-midi, le projet de loi a été voté avec amendements.

«Nous ne pouvons accepter que les syndicalistes font la loi», a déclaré SAJ lors de son intervention. Selon lui, «les syndicalistes ne pensent qu’à leur prestige et non à l’économie». Cela, alors que le National Wage Council Bill, «is a necessary stone to allow Mauritius to become a high income economy». Il a rappelé cependant que son gouvernement prône le dialogue et le tripartisme.

La réplique de Paul Bérenger: «Tout ce dossier a été mal géré depuis le début. La première lecture a été faite sans consultations. Tous les syndicalistes n’ont pas bien accueilli ce projet de loi. Ils ont dit qu’ils ne vont pas siéger au conseil. Les amendements proposés ne sont pas suffisants. L’on n’avancera pas si les syndicalistes n’y sont pas parties prenantes.» Le leader de l’opposition a ainsi proposé que le «Committee Stage» soit reporté pour deux semaines afin que le ministre puisse tenir des consultations finales.

Les PME affectées

Paul Bérenger a également souligné que les Petites et moyennes entreprises (PME) seront directement affectées par cette mesure. Et il s’est demandé pourquoi des secteurs importants tels que les technologies de l’information et de la communication ainsi que les services financiers ne sont pas représentés au sein de ce conseil. «Ce n’est pas trop tard pour revoir la composition de ce board.»

«C’est la responsabilité du gouvernement de s’assurer que le salaire minimum ne fasse pas du tort aux petites et moyennes entreprises», a pour sa part répliqué SAJ.

Après le summing-up dans le courant de l’après-midi, le projet de loi a été voté avec amendements. Tandis que le Supplementary Appropriation (2015-2016) Bill n’a finalement pas été présenté en première lecture, même s’il figurait à l’agenda.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires