Parlement: vifs échanges Bhadain-Bhagwan

Avec le soutien de
Vifs échanges entre Roshi Bhadain et Rajesh Bhagwan, au  Parlement ce jeudi 26 mai. 

Vifs échanges entre Roshi Bhadain et Rajesh Bhagwan, au  Parlement ce jeudi 26 mai. 

Rajesh Bhagwan a finalement dû retirer ses propos. C’est après la reprise suivant la pause au  Parlement ce jeudi 26 mai que Roshi Bhadain a évoqué un «point of order» après les déclarations du député. Le déclencheur : le baise main de Roshi Bhadain à Pravind Jugnauth après la victoire de celui-ci dans le cadre de l’affaire MedPoint.

Tout a démarré avec les critiques du PM à l’encontre du leader de l’opposition. «Bérenger passe son temps à critiquer», a déclaré SAJ. Et de souligner «I am being called a part-time Prime minister». Alors que Roshi Bhadain ajoute mais «full time results». C’est alors que le député Bhagwan est intervenu : «Taler to pou al anbras lamé Pravind !»

Brouhaha dans l’hémicycle. La Speaker a du mal à rappeler les députés à l’ordre. Remarque de Paul Bérenger : «Call KGB to order.» C’est alors que Rajesh Bhagwan  traite Roshi Bhadain de «sucker» et lui dit «mo pas Lutchmeenaraidoo. Mo pou touy toi en plas».

La Speaker tente tant bien que mal de rétablir l’ordre. Le terme «hearing aid» est entendu du côté de l’opposition, ce qui met Maya Hanoomanjee en colère. Paul Bérenger explique alors qu’il n’a fait que dire qu’elle n’écoute pas de l’autre côté de la chambre. Et qu’elle devrait demander à Bhadain de se taire. Réponse de Maya Hanoomanjee : «Roshi Bhadain ne parle pas en ce moment.» Le Premier ministre a alors pu reprendre son intervention.

A la reprise, suivant la pause-déjeuner, Rajesh Bhagwan a déclaré que par rapport au mot «sucker», «I call a spade, a spade». Il a aussi précisé que par «mo pou touy toi», il voulait dire politiquement. Et qu’il n’était pas menaçant comme l’a affirmé Roshi Bhadain à la Speaker. 

Le député mauve a affirmé qu’il n’avait pas l’intention de blesser le ministre des Services financiers. Toutefois, a-t-il ajouté, si ce dernier s’est senti blessé, dans ce cas il retire ses propos.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires