Après un an : le Mouvement patriotique est «déjà grand»

Avec le soutien de
Alan Ganoo n’a pas manqué de prendre pour cible le MMM, vendredi 20 mai.

Alan Ganoo n’a pas manqué de prendre pour cible le MMM, vendredi 20 mai.

L’heure était au bilan pour le Mouvement patriotique (MP). Les membres du parti lancé le 17 mai 2015 par les dissidents du MMM se sont réunis au restaurant Namaste au Caudan Waterfront vendredi 20 mai pour leur premier anniversaire. 

«Nous sommes fiers de notre bilan», a dit d’emblée le président du MP, Alan Ganoo. Il a souligné la présence du parti «à chaque grand événement», et ses dénonciations du gouvernement. «Nous avons joué notre rôle d’opposition sans tomber dans la démagogie», a-t-il affirmé.

Le gouvernement en a aussi pris pour son grade. Le président du MP a indiqué que le gouvernement n’arrive pas à tenir ses promesses électorales et que deux ministres sont impliqués dans des cas de corruption alors que les partis alternatifs sont «dérisoires». «C’est pour cela que le MP est présent», a-t-il assuré.

Alan Ganoo n’a pas manqué de prendre pour cible le MMM. «Il y avait des différences avec le MMM. Il y avait des humiliations et certaines de ses stratégies reposaient sur le concept du passé». Le MP est donc, selon lui, le parti de l’avenir, lancé avec pour objectif de faire de la politique autrement. Lysie Ribot devait, elle, ajouter qu’il n’y a pas de leader du MP, «zot tou égal».

«Mais nous pouvons faire mieux», a souligné Alan Ganoo, notamment au niveau de la structure du MP. Cela, dit-il, afin de faire de celui-ci un parti national.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires