Saisie de drogue: de l’héroïne valant Rs 100 M acheminée par la mer

Avec le soutien de
C’est de l’héroïne pure, estime-t-on, qui a été dissimulée dans des sachets.

C’est de l’héroïne pure, estime-t-on, qui a été dissimulée dans des sachets.

Un colis de 5,6 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 100 millions a été saisi, le mercredi 18 mai, par la brigade antidrogue. C’est par voie maritime qu’il a atterri chez Marie Samantha Nadia Chowrimoothoo, 24 ans, à la Résidence Kennedy, Quatre-Bornes.

Depuis plusieurs semaines déjà, les Casernes centrales détenaient une information selon laquelle une cargaison de drogue allait entrer sur le territoire mauricien. Des instructions ont été données au quartier général de la National Coast Guard de faire preuve de vigilance. Et à l’approche du bateau de plaisance Mageie Mai au large de Baiedu-Tombeau, la police, confiante qu’il transportait de la drogue, a pris en filature le réseau.

La cargaison a été remise à un individu sur une pirogue qui a regagné la terre. Les limiers sur le terrain ont reçu l’ordre de patienter, afin d’attraper le commanditaire la main dans le sac. L’héroïne a atterri à l’avenue Indépendance, à la Résidence Kennedy, chez Marie Samantha Nadia Chowrimoothoo dont l’époux, Curly Chowrimoothoo, a été condamné à 25 ans de prison, en septembre 2015, pour trafic de drogue.

De la drogue, un pistolet à colle, un téléphone satellitaire retrouvés

Les limiers ont débarqué chez elle pour une perquisition vers 23 heures. Elle n’a opposé aucune résistance. De la drogue (de l’héroïne pure, estime-t-on), dissimulée dans plusieurs sachets, a été trouvée, de même qu’un pistolet à colle, des matériaux utilisés pour empaqueter la drogue, une calculatrice, quatre cellulaires et un téléphone satellitaire de la marque Inmarsat.

Samantha Chowrimoothoo, pense la police, aurait utilisé cet appareil pour coordonner l’acheminement de la drogue à Maurice. Elle a été traduite le jeudi 19 mai devant le tribunal de Rose-Hill où une charge provisoire de drug dealing : possession of heroin for the purpose of distribution a été retenue contre elle. Elle demeure en détention policière et a été soumise à un interrogatoire dans l’après-midi. Toutefois, l’exercice n’en est qu’au stade préliminaire, indiquent les Casernes centrales.

Deux autres suspects qui se trouvaient sur le Mageie Mai ont également été appréhendés tandis que le bateau a été mis sous scellés dans le port. La police prévoit d’autres arrestations. L’enquête se poursuit sous la supervision du DCP Bhojoo.

Au cœur de la Résidence Kennedy

Résidence Kennedy, 13 heures, le jeudi 19 mai. Des personnes âgées sont regroupées à un coin de rue. Leur sujet de conversation: la descente policière de la veille, au milieu de la nuit.

À peine cite-t-on le nom de Marie Samantha Nadia Chowrimoothoo que les langues se délient. «Get zot lakaz. Sipozé lakaz sité sa, pou dimoun mizer», lâche une vieille dame.

Lors d’une perquisition de la brigade antidrogue chez les Chowrimoothoo en 2011, deux sachets de 61,7 grammes et de  52,37 grammes d’héroïne avaient été retrouvés. Cette drogue, d’une valeur marchande de Rs 1 million, destinée au marché local, se trouvait dans un sac en plastique sous le lit du frère de Curly Chowrimoothoo, Steven Abraham Chowrimoothoo. Ce dernier purge une peine d’emprisonnement de 15 ans.

Un peu plus loin, non loin d’un terrain de foot, six jeunes, dont des mineurs, se sont rassemblés. On croirait être dans un film. Liasse de billets en main, certains surveillent toute présence suspecte. «Isi pena oken problem. Zalouzi kinn fer sa bann la gagn trapé. Akoz zot inn arivé dimoun zalou, met tou kalité sarz lor zot», avance l’un d’eux.

Un autre adolescent lance : «Ena boukou fléo ki pe afekté nou sosieté. Bann zen telman trouv ladrog devan zot ki zot al ver samem. Ena dimoun ki dir ou pa fer sa, mé tantasion li for.» Et d’ajouter que jadis l’alcool était un des fléaux qui affectaient le plus Résidence Kennedy. «Sa bann zen la zot preferé fer zoké pou gagn larzan ki al travay dé trwa plas.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires