SAJ vole au secours de la firme de Sandhya Boygah

Avec le soutien de
SAJ a longuement expliqué pourquoi les permis ont été restitués à la compagnie Empowering People Limited.

SAJ a longuement expliqué pourquoi les permis ont été restitués à la compagnie Empowering People Limited. 

Il fallait s’y attendre. Les questions sur les compagnies de paris sur les courses et le football ont donné lieu à de longs échanges entre le Premier ministre sir Anerood Jugnauth (SAJ) et des députés de l’opposition au Parlement hier.

Même si l’opposition était en désaccord avec certaines réponses du Premier ministre, les deux parties se sont cependant montrées fair-play… sauf que l’arbitre du jour (la Speaker) a empêché un membre de l’opposition, en l’occurrence Aadil Ameer Meea, de tacler le Premier ministre.

Le match Premier ministre-opposition a débuté avec une longue réponse de SAJ qui a justifié la restitution des permis à la compagnie de Sandhya Boygah, Empowering People Limited. Il a cité le judicial review de la société de paris contre la Gambling Regulatory Authority (GRA).

L’avocat d’Empowering People Limited avait, en effet, argué que la GRA avait pris une décision arbitraire contre sa cliente. Le chef du gouvernement a indiqué que la GRA a donc restitué la licence de la compagnie en lui permettant d’opérer un bureau principal et cinq succursales.

D’autre part, SAJ a justifié la décision de permettre à SMS Pariaz Ltd d’organiser des paris sur le football. Il a affirmé que cette compagnie a été privée d’une licence pour organiser des paris sur le football en 2013, malgré le fait qu’elle y était éligible. SAJ a aussi indiqué qu’Ashley Singh Jankee et Louis Jocelyn Lee Shim ont obtenu le feu vert du Mauritius Turf Club et de la Mauritius Revenue Authority pour opérer à nouveau comme bookmakers.

À Rajesh Bhagwan qui voulait savoir si le président de la GRA, Raouf Gulbul, et son Senior Adviser, Dev Beekharry, ont joué un rôle dans l’allocation de nouvelles licences, le Premier ministre a répondu qu’il n’est pas au courant de cela. Le député a également demandé comment l’ancien ministre des Finances avait pu dire que son gouvernement voulait en finir avec la «nasyon zougader» et, en même temps, accorder de nouvelles licences à des opérateurs.

L’actuel président de la GRA, Raouf Gulbul, a-t-il été l’avocat de la compagnie SMS Pariaz quand cette dernière a engagé un procès contre l’instance régulatrice ? a aussi voulu savoir Rajesh Bhagwan. SAJ a répondu à cette question par la négative.

Reza Uteem a, lui, demandé pour quelle raison le gouvernement a interdit la publicité autour des jeux alors qu’il y a souvent une publicité qui parle de la cagnotte d’une loterie. Le Premier ministre a indiqué être au courant de cela car il l’entend à la radio, «mais à travers le monde c’est comme cela».

Face à ces attaques de l’opposition, le Premier ministre a néanmoins trouvé un défenseur en la personne de Ravi Rutnah. Ce dernier lui a demandé les noms de toutes les compagnies qui ont obtenu des licences pour l’organisation des paris sur le football et les courses entre 2000 et 2014. «Certainly I’ll do it», a répliqué SAJ.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires