Analyse: le secteur de l’assurance post-BAI

Avec le soutien de

Le marché de l’assurance, mesuré par le total d’actifs, est en pleine expansion, ayant doublé sur les cinq dernières années et ayant progressé de 8 % en 2014 pour atteindre Rs 130,3 milliards. Il faut cependant mettre en perspective par rapport au marché bancaire, par exemple, qui était, à la même année, plus de 10 fois plus important, avec des actifs totalisant Rs 1,451 milliards (dont 499 milliards sont, toutefois, en off balance sheet).

De cette somme de Rs 130 milliards, plus de 88 % se retrouvent dans ce qui est décrit comme de l’assurance à long terme (fonds de pension, assurances vie), soit Rs 115,2 milliards, alors que l’assurance dite «générale» (voiture, maison, catastrophes, santé…) comptabilise Rs 15,1 milliards. Par contre, les primes encaissées sur l’assurance à long terme à Rs 16,3 milliards ne représentent que 69 % des primes totales du secteur de l’assurance.

Le marché de l’assurance à long terme est dominé par State Insurance Company of Mauritius (SICOM) avec 35 % des primes suivie par la National Insurance Co Ltd (NICL) – ex-BAI avec 29 % des primes et Swan Life mobilisant 16 %. Mais ce serait incomplet de s’arrêter à ce niveau, ce marché pouvant s’analyser sous plusieurs autres angles. Par exemple, au niveau du nombre de polices vie, NICL détenait 38 % du total, suivie de la SICOM (19 %) et de la Swan (10 %) alors que pour les pensions, c’est la Swan qui occupe la position dominante avec 40 %.

Fait notoire : c’est la NICL qui domine largement les nouvelles polices émises sur ces trois dernières années (47 % du total en 2012, 53 % en 2013 et 56 % en 2014). Ce succès écrasant n’est pas, strictement parlant, le fait de la NICL bien entendu, mais celui de la BAI dont elle a pris le relais et dont les méthodes et les appâts ont été reconnus particulièrement attirants, au point qu’ils auront aidé à mener la BAI à sa perte en 2015. Il sera particulièrement intéressant de voir cet indice évoluer au cours des années à venir.

Le marché de l’assurance générale comprend, quant à lui, 15 assureurs différents et 38 % de ce marché sont concernés par les véhicules, alors que 25 % concernent les assurances santé et accidents et 15 % l’immobilier. Si l’on se réfère aux primes encaissées, la Swan domine cette marche (28 %), suivie de la Mauritius Union (23 %), la Mauritian Eagle (14 %) et la SICOM (9 %). Notons ici le retour (et la percée relative) de Jubilee Insurance il y a quelques années, et celle, plus récente, de Quantum Insurance qui compte sur la vente directe, notamment par Internet, pour faire des offres moins chères.

Notons finalement que, sur le plan financier, la Swan affiche le meilleur Retour sur capital (ROE) dans le secteur de l’assurance long terme avec 31 % en 2014 tandis que pour l’assurance générale, c’est la Mauritius Union qui faisait le mieux (8,4 %) alors que la Jubilee connaissait une année 2014 négative (-32 %) avant de renverser la situation au 31 décembre 2015.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires