SCBG et BAM: Rs 1,4 milliard décaissées le 30 juin

Avec le soutien de

Ils sont 5 907 détenteurs du plan d’assurance Super Cash Back Gold (SCBG) à attendre d’être remboursés. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, qui était interrogé sur l’affaire BAI par le leader de l’opposition, au Parlement le mardi 3 mai. En ce qui concerne Bramer Asset Management (BAM), 1 889clients attendent de récupérer leur argent.

Roshi Bhadain a donné l’assurance que Rs 1,4 milliard seront décaissées le 30 juin prochain pour le remboursement de ces deux catégories. «Le paiement sera fait. On honorera notre engagement», a indiqué le ministre.

Ne sont toutefois pas concernés, 223 détenteurs du SCBG qui ne sont pas éligibles à un remboursement. Et 536 cas ont été référés à la Financial Intelligence Unit (FIU) pour enquête. Du côté de BAM, 153 cas ont atterri sur la table de cet organisme, a énuméré, très rapidement, Roshi Bhadain.

Interrogé sur le prêt de Rs 3,5 milliards obtenu de la Banque de Maurice en juin 2015, Roshi Bhadain a indiqué qu’il a été étendu à 2017. Décision prise au début du mois de mai, a-t-il répondu à Paul Bérenger.

Qu’en est-il de la vente des actifs de Britam (Kenya) Ltd ? Ils seront rachetés par les shareholders pour Rs 2,9 milliards. D’ailleurs, une première tranche a été payée le mardi 3 mai, a souligné Roshi Bhadain.

Et l’hôpital Apollo Bramwell ? Si Roshi Bhadain devait commencer par répondre que ce dossier tombe sous la tutelle du ministère des Finances, il a fini par donner quelques détails. Notamment que le deal avec Omega Ark devrait être conclu avant la fin du mois de mai.

Le ministre a, par ailleurs, fait l’historique du dossier BAI. Le leader de l’opposition a protesté, arguant que Roshi Bhadain prenait le temps de la Private Notice Question. La Speaker est intervenue.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires