Vols et agressions: des lampadaires seront installés à Flacq

Avec le soutien de
Le président du conseil de district de Flacq compte sur la collaboration des hôteliers.

Le président du conseil de district de Flacq compte sur la collaboration des hôteliers. 

La route de Belle-Mare, où sont situés de nombreux hôtels, est connue comme un dark spot, selon Oumesh Rajkumarsing, président du conseil de district de Flacq. Pourquoi en est-il ainsi ? Quatre kilomètres de route le long de ces hôtels ne sont pas éclairés et là, il y a des cas récurrents de vols et d’agressions de touristes. Et leur nombre est en hausse. Pour y remédier, Oumesh Rajkumarsing a proposé aux huit hôtels qui s’y trouvent, tels que Lux, Ambre, The Residence, Verra Club entre autres, de collaborer avec le conseil de district afin d’installer des lampadaires dans un premier temps et ensuite des caméras de surveillance.

Le 19 février, il a exposé ses intentions aux hôteliers. «Je leur ai expliqué que le conseil n’a jamais installé des lampadaires sur cette partie de la route vu qu’il n’y a aucune habitation à cet endroit. Mais avec la hausse des cas de vols et d'agressions qui sont rapportés au conseil, nous avons décidé d’entrer en jeu. Surtout que cela ternit l’image de notre pays et le bon fonctionnement de ces hôtels», dit-il. Il affirme que les hôteliers et lui sont tombés d’accord pour que les premiers contribuent à moitié aux coûts de l’installation des lampadaires. «Nous avons estimé que 120 pylônes devraient être installés et le coût estimé de cette installation est de Rs 2 millions», ajoute-t-il.

De plus, le conseil a également décidé qu’il paierait la facture d’électricité annuellement, soit la somme de Rs 400 000, de même que la maintenance. Mercredi 27 avril, une deuxième réunion était prévue au siège du conseil de district de Flacq. Mais à la grande surprise du président, aucun hôtelier n’a répondu présent à son appel. «Je trouve cela triste car nous sommes en train d’investir pour le bien-être des touristes, pour ce village touristique et aussi pour la sécurité des membres du personnel de ces hôtels qui empruntent cette route tous les jours», indique-t-il.

Oumesh Rajkumarsing appelle une fois de plus les hôteliers à la collaboration pour que ce projet puisse devenir une réalité. «Avec cet éclairage, il y aura plus d’animation à Belle-Mare. Les commerçants n’hésiteront plus à travailler jusqu’à fort tard et la sécurité règnera en maître.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires