SAJ: «Mo demann Lutchmeenaraidoo ale denons mwa»

Avec le soutien de
SAJ a tenu un discours de près d’une heure lors du meeting de l’alliance Lepep, à Vacoas, dimanche 1er mai.

SAJ a tenu un discours de près d’une heure lors du meeting de l’alliance Lepep, à Vacoas, dimanche 1er mai.

«Navin Ramgoolam avance que je ne peux pas toucher à Lutchmeenaraidoo parce qu’il a des choses à divulguer sur moi…» C’est un sir Anerood Jugnauth accusateur qui s’est exprimé lors du meeting de l’alliance Lepep à Vacoas, dimanche 1er mai. Tout au long de son discours, le Premier ministre a tiré à boulets rouges sur le leader du PTr. Il a repris les mots de l’ancien chef du gouvernement en demandant au ministre des Affaires étrangères de le dénoncer à la police, voire à l’Independent Commission against Corruption (ICAC) s’il a des preuves concrètes.

«Moi mo kone Ramgoolam enn fausser, enn vakabon. Li enn mauvais hypokrit e enn menter», a fait ressortir le leader de l’alliance Lepep. Il a fait un appel au public pour qu’il ne se laisse pas facilement manipuler par le leader du PTr. «Na pa tomb dan so piez», a souligné SAJ.

«Cover-up» dans l’affaire Ramgoolam

Lors de son allocution, le chef du gouvernement a également dénoncé un «cover up» concernant les coffres contenant de l’argent retrouvés au domicile de Navin Ramgoolam. «Des entrées ont disparu au poste de police. Navin Ramgoolam est responsable de la pauvreté absolue à Maurice», a martelé SAJ. Et d’ajouter que le leader du PTr a «encouragé fraudes et corruptions dans plusieurs institutions».

Commentant le dossier des marchands ambulants, SAJ affirme qu’il apporte son soutien dans la démarche du lord-maire de Port-Louis et le ministre Anwar Husnoo. «J’ai demandé à ce qu’il n’y ait aucune concession. On veut mettre de l’ordre une bonne fois pour toutes», a-t-il fait ressortir. Selon lui, cette situation a dégénéré depuis que Paul Bérenger était à la mairie. «C’est lui qui a toléré cette situation.»  


En ce qui concerne l’économie du pays, SAJ a réitéré sa promesse de redresser la situation et apporter de nouveaux développements. «Nous irons de l’avant avec tous les projets qui seront bénéfiques pour le pays et qui seront responsables de la création d’emplois. Malgré tous les démagogues, dans quelques mois le pays se transformera en un énorme chantier. Notamment avec les smart cities, Jin Fei Economic Zone, le port et les développements routiers, entre autres», a fait ressortir le leader de l’alliance Lepep.

Bilan

Ce rassemblement a également été l’occasion pour le Premier ministre de faire le bilan de son parti et de réitérer les promesses faites. Parmi eux, l’introduction d’une loi pour le salaire minimum et l’entrée en vigueur de l’Air Corridor. «En ce qui concerne la BAI ,si on n’avait pas agi rapidement cela aurait devenu un cancer et causer énormément de tort à l’économie. On fait de notre mieux pour rembourser les victimes», a affirmé le Premier ministre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires