Meeting du 1er Mai: Lepep rameute ses troupes

Avec le soutien de
(Photo d'archives) L'alliance Lepep mobilise ses troupes à Vacoas, dimanche 1er mai.

(Photo d'archives) L'alliance Lepep mobilise ses troupes à Vacoas, dimanche 1er mai.

Ils  veulent  prouver  leur  popularité.    Raison    pour    laquelle,  des  membres  de  l’alliance  Lepep,  de  même  que leurs agents, ont sillonné quelques  quartiers  afin  de  rameuter  les  troupes  pour  le meeting qui aura lieu ce dimanche 1er mai,  à Vacoas.

Samedi soir, à Quartier-Militaire–Moka,  par  exemple,  les  préparatifs  allaient  bon  train.  Pas  moins  de  35  autobus  étaient  en  stand-by,  pour transporter les partisans jusqu’au  lieu  de  rassemblement. «Depuis une semaine, les agents occupent le terrain. Zot pé sof nou zorey avek zot meeting  ek  zot  préparatif»,  souligne Prakash, un boutiquier rencontré à St-Pierre.

Et il n’a pas fini d’en entendre parler, si l’on en croit Harish, un agent de Lepep, rencontré à L’Avenir. «Nous n’avons pas encore déployé les grands moyens. Nous irons mobiliser nos partisans dès demain (NdlR, ce matin).»

À  La  Laura,  par  contre,  tout est fin prêt pour le «grand jour». «Il faut être au point de rendez-vous dès 8 heures. Nous savons que nos autobus seront remplis»,  déclare  Sanjiv, un  autre agent.

D’autre part, un ministre du MSM souligne, quant à lui, que la mobilisation est «forte» en vue du  meeting  du  1er Mai.  «Nos partisans sont remontés à bloc et comprennent qu’il ne faut pas céder aux tentatives de déstabilisation. Nous allons réunir une bonne foule même s’il n’y a pas de gros enjeu. Nos partisans vont nous soutenir pour le travail que SAJ fait pour redresser l’économie

Alors qu’à Port-Louis-Montagne–Longue, la mobilisation des troupes s’avère compliquée, selon un agent. «Le problème majeur, c’est le dossier concernant les marchands ambulants. Les Beus s’en sortent mieux  dans  la  circonscription mais ne collaborent pas vraiment avec le MSM sur le terrain...»

En parlant de terrain, justement, Nando Bodha ainsi que des collègues ministres ont été aperçus à la place Sookdeo  Bissoondoyal,  dans  la  capitale, samedi. Leur mission, apparemment: regrouper et convaincre les «brebis égarées».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires