Premier League. 36e journée: l'heure de Leicester ?

Avec le soutien de

La 36e journée de Premier League risque d'être mémorable: Leicester, modeste club qui visait le maintien, a l'opportunité d'écrire une page inédite de l'histoire du championnat d'Angleterre en étant sacré champion à l'issue d'un déplacement à Manchester United, avec Old Trafford comme "théâtre des rêves" d'un jour.

Leicester, l'exploit au bout des crampons

"We are the champions" pourrait retentir dimanche dans les travées d'Old Trafford. Un air si souvent repris par les supporteurs des Red Devils ces vingt dernières années, au fil des sacres du mois de mai sous l'ère Alex Ferguson (13 titres entre 1993 et 2013). Mais ce sont cette fois les fans des Foxes qui espèrent chanter en choeur l'hymne de Queen - qui n'a d'ailleurs jamais donné de concert dans cette enceinte, et dont l'ancien bassiste, John Deacon, est originaire d'Oadby en périphérie de Leicester.

Afin de valider ces clins d'oeil à l'histoire, il reste à l'équipe de Claudio Ranieri un ultime effort à fournir chez le 5e au classement, qui lutte lui pour un accessit en Ligue des champions, objectif minimum pour le géant mancunien auteur d'une saison globalement décevante.

Fort de sept longueurs d'avance sur son dauphin Tottenham, qui jouera lundi un derby londonien à Chelsea, Leicester sera titré dès dimanche en cas de victoire. En cas de nul ou de défaite, il devra espérer que les Spurs ne fassent pas mieux.

Face à ManU la "blue army" se présentera sans son meilleur buteur, Jamie Vardy (22 réalisations), qui a vu sa suspension rallongée d'un match par la Fédération anglaise (FA) en raison de sa "conduite inappropriée", après son expulsion contre West Ham le 17 avril. Malgré cette absence, elle pourra compter sur Riyad Mahrez, tout frais désigné meilleur joueur du championnat par ses pairs.

Les joueurs des Midlands devront résister à des Red Devils pour qui le sprint final revient à la course aux 3e ou 4e places, synonymes de Ligue des champions, et respectivement occupées par Manchester City et Arsenal (64 pts chacun), qui comptent cinq longueurs d'avance, mais un match en plus.

"Nous espérons que Man United pourra nous faire une faveur", a ainsi conjuré l'attaquant de Tottenham Harry Kane. "Ce n'est pas fini. Nous devons continuer à nous battre, c'est tout ce qu'il nous reste à faire." Pour lui-même et ses coéquipiers, cela se résume donc à s'imposer à Chelsea pour n'avoir aucun regret et, au pire, conserver la 2e place.

City et Arsenal, objectif podium

Au coude à coude pour la 3e place, la dernière directement qualificative pour la phase de groupes de la C1, les Citizens et les Gunners sont dans des dynamiques contraires et évoluent dans des climats opposés.

City, qui s'est donné le droit d'espérer jouer une finale de Ligue des champions après son nul (0-0) en demi-finale aller contre le Real Madrid, a recouvré la confiance et ses résultats domestiques ces dernières semaines - quatre succès et un nul en cinq matches - ont suivi. Le déplacement à Southampton (8e) est donc dans les cordes de l'équipe de Manuel Pellegrini, même si le souci de ménager ses forces vives prendra peut-être le dessus, avant le match retour de C1 mercredi à Madrid.

Côté Arsenal le doute et la gronde prédominent en cette fin de saison, marquée par l'essoufflement au pire moment des Gunners, qui ont pourtant longtemps été en mesure de regoûter au titre 12 ans après le dernier, alors que ses habituels rivaux mancuniens ou londoniens (Chelsea) leur avaient laissé un boulevard. Au contraire, le nul (0-0) à Sunderland a même permis à City de les chasser du podium et provoqué la colère des fans du nord de Londres.

Des groupes de supporteurs ont en effet prévu de manifester leur frustration à l'occasion de la réception de Norwich, avec des banderoles comme "le temps du changement est arrivé" ou "Arsenal est périmé et a besoin d'air frais". Un message directement adressé à Arsène Wenger, qui a fustigé des supporteurs "manipulés" par le poids des critiques.

Programme de la 36e journée (en heures GMT):

Samedi:

(14h00) Everton - Bournemouth

Newcastle - Crystal Palace

Stoke - Sunderland

Watford - Aston Villa

West Bromwich Albion - West Ham

(16h30) Arsenal - Norwich

Dimanche:

(11h00) Swansea - Liverpool

(13h05) Manchester United - Leicester

(15h30) Southampton - Manchester City

Lundi:

(19h00) Chelsea - Tottenham

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Leicester City 76 35 22 10 3 63 33 30

2. Tottenham 69 35 19 12 4 65 26 39

3. Manchester City 64 35 19 7 9 66 34 32

4. Arsenal 64 35 18 10 7 58 34 24

5. Manchester United 59 34 17 8 9 42 30 12

6. West Ham 56 34 14 14 6 57 43 14

7. Liverpool 55 34 15 10 9 58 45 13

8. Southampton 54 35 15 9 11 49 37 12

9. Chelsea 47 34 12 11 11 53 46 7

10. Stoke City 47 35 13 8 14 37 51 -14

11. Everton 41 34 9 14 11 53 48 5

12. Watford 41 34 11 8 15 33 40 -7

13. West Bromwich 41 35 10 11 14 32 43 -11

14. AFC Bournemouth 41 35 11 8 16 42 61 -19

15. Swansea City 40 35 10 10 15 34 49 -15

16. Crystal Palace 39 35 10 9 16 36 45 -9

17. Sunderland 31 34 7 10 17 39 57 -18

18. Norwich City 31 34 8 7 19 35 60 -25

19. Newcastle 30 35 7 9 19 38 64 -26

20. Aston Villa 16 35 3 7 25 25 69 -44

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires