Le nombre de plaintes déposées à la commission anticorruption en hausse

Avec le soutien de
Kaushik Goburdhun, Acting Director de l’Independent Commission against Corruption.

Kaushik Goburdhun, Acting Director de l’Independent Commission against Corruption.

Les Mauriciens ont-ils de plus en plus conscience de l’importance de dénoncer la corruption ? Les Key Performance Indicators de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) semblent l’indiquer. Le nombre de plaintes déposées en ce sens à l’ICAC a augmenté. Il est de 431 pour le premier trimestre de 2016, contre 402 pour la même période en 2015 et 325 en 2014. C’est ce que révèle la commission dans son bulletin d’information d’avril.

Pour Kaushik Goburdhun, Acting Director de l’ICAC, cette hausse «traduit un sentiment du public en général», qui est conscient de «l’importance de rapporter une pratique corruptive, en espérant que l’ICAC va enquêter, s’il y a matière à investigation». Le bulletin d’information indique également que 199 personnes ont été reconnues coupables de corruption de 2002 à fin mars 2016.

INDEPENDENT COMMISSION AGAINST CORRUPTION by L'express Maurice

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires