Shakeel Mohamed appelle au boycott du meeting du 1er-Mai

Avec le soutien de
(Photo : Yudish Ramkhelawon) L’arrivée du leader du PTr, Navin Ramgoolam, à un congrès, vendredi 29 avril à Vacoas.

(Photo : Yudish Ramkhelawon) L’arrivée du leader du PTr, Navin Ramgoolam, à un congrès, vendredi 29 avril à Vacoas.

«Il faut donner au gouvernement une leçon et boycotter le 1er-Mai .» Tel est l’appel lancé, vendredi 29 avril par Shakeel Mohamed, lors d’un congrès du Parti travailliste à Vacoas .

Le chef de file des travaillistes au Parlement s’est adressé directement à ceux qui se rendent au meeting dimanche 1er mai. «Allez demander aux politiciens : ‘est-ce que je t’ai voté pour que tu donnes du travail à ta mère, à ta sœur ?’». Il faisait allusion à «madame concombre». «Li pe dire li al teste si barbara vini ou pa vini», a-t-il soutenu.

«Maintenant, les ministres font business barbara business lor», a avancé, pour sa part, Patrick Assirvaden. «La rage lepep bien fort», a poursuivi l’ancien député travailliste. Pour lui, le plus «grand tracas» de l’alliance Lepep est une élection partielle.

De son côté, Stéphanie Anquetil a mis en garde contre une éventuelle «explosion sociale». Elle se demande ce que le ministre Nando Bodha fait pour protéger les gens sur le chemin. Rama Valayden a, lui, fait état de pertes d’emploi. Arvin Boolell a renchéri sur ce point, faisant valoir que 46 % des jeunes sont au chômage. «Il n’y a pas d’investissement», a avancé l’ancien ministre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires