Réunion parlementaire de la majorité: Bashir Jahangeer se fait remonter les bretelles

Avec le soutien de
Le député du MSM à l’issue de la réunion parlementaire à 15 heures, lundi 25 avril devant le bureau du Premier ministre.

Le député du MSM à l’issue de la réunion parlementaire à 15 heures, lundi 25 avril devant le bureau du Premier ministre.

La réunion parlementaire de la majorité qui s’est tenue, lundi 25 avril a été l’occasion pour le Premier ministre sir Anerood Jugnauth de rappeler à l’ordre le député Bashir Jahangeer. Le chef du gouvernement lui a fait comprendre, ainsi qu’à d’autres back benchers, que la discipline du parti doit primer.

Il a maintenu que tout député qui soupçonne un scandale a le droit de soulever la question dans les instances appropriées du parti. Le linge sale se lave en famille a voulu faire comprendre sir Anerood Jugnauth qui a demandé aux membres de sa troupe de ne pas faire le jeu de l’opposition. Il estime qu’il ne devrait pas y avoir de questions embarrassantes pour le gouvernement à l’Assemblée nationale.

Le Premier ministre a rappelé à ceux présents qu’il ne tolérera aucune maldonne de la part de n’importe quel ministre et une fois qu’il est mis au courant d’un scandale, il agira. Interrogé lundi, Bashir Jahangeer n’a pas voulu faire de commentaire.

Par ailleurs, contacté de son côté, le Chief Whip Mahen Jhugroo a dit que chaque lundi se tient une réunion parlementaire pour justement évoquer tout sujet ayant trait au déroulement de la séance parlementaire du lendemain et pour passer en revue les questions.

«C’est l’occasion pour chacun de faire part de ses griefs et nous pouvons en discuter ensemble.Il ne faut pas que nous nous tirions une balle dans nos pieds.» Il a ajouté qu’au sein du Mouvement socialiste militant (MSM), tout le monde est libre de poser des questions mais il ne faut pas que le gouvernement soit embarrassé par celles-ci.

La réunion d’hier, qui a duré environ une heure, s’est déroulée en l’absence de Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Par ailleurs, il nous revient que la majorité des membres du MSM sont solidaires du ministre Ivan Collendavelloo qui a émis de sévères critiques contre le député Bashir Jahangeer. Certains disent ne pas comprendre la position adoptée par le député du n°13. «A-t-il un vested interest ou joue-t-il le rôle de l’opposition au sein du MSM ?» se demandent plusieurs de ses collègues.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires