Collendavelloo: «Li pa koné ki mwa»

Avec le soutien de
Ivan Collendavelloo lors d’un congrès du Muvman Liberater à Rivière du-Rempart, le jeudi 21 avril.

Ivan Collendavelloo lors d’un congrès du Muvman Liberater à Rivière-du-Rempart, le jeudi 21 avril.

Ivan Collendavelloo s’est attaqué à un député du Sud, le jeudi 21 avril, lors d’un congrès du Muvman Liberater au collège Universal, à Rivière-du-Rempart. Le ministre des Services publics n’a pas donné de nom mais le député pourrait être de la majorité.

«Pa koné kouma li finn gagn tiket pé lev ar mwa», a-t-il dit à son sujet. «Je suis dans la politique depuis 35 ans, mo donn li enn warning li pa koné ki mwa!»

«Latet fêlé, malprop ek manter»

Le ministre avait également vidé son sac, mercredi, à Rivière-des-Anguilles, égratignant des «latet fêlé, malprop ek manter» au sein de la majorité. Ivan Collendavelloo, en disant qu’il est victime de ceux qui ne «travaillent que pour salir la réputation», sous-entend que certains tentent de salir la sienne.

Or, publiquement, dans les médias ou ailleurs, le nom d’Ivan Collendavelloo n’a pas été cité dans une quelconque affaire. Mais le leader du Muvman Liberater n’est certainement pas paranoïaque. Il a sans doute eu vent de ce qui se chuchote depuis un certain temps dans l’opposition : l’existence d’un «dossier» sur lui.

Un député du Mouvement militant mauricien a reçu une lettre de dénonciation anonyme qui, selon l’auteur, a aussi été copiée au ministère des Services financiers et de la Bonne gouvernance. Faute de documentation adéquate, l’opposition n’a jusqu’ici pu prouver le fondement de ces allégations qui n’ont jamais été ébruitées.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires