«SAJ finit sa carrière dans la honte», dit Paul Bérenger

Avec le soutien de
Paul Bérenger leader du MMM face à la presse ce 09 avril.

Paul Bérenger leader du MMM face à la presse ce 09 avril.

Sir Anerood Jugnauth a perdu toute crédibilité en tant que Premier ministre a déclaré le leader des mauves lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM ce samedi 8 avril. Pour Paul Bérenger, Sir Anerood Jugnauth a peur d’une partielle et c’est la raison pour laquelle il n’a pas révoqué Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Paul Bérenger trouve honteux que le Premier ministre ait défendu le Private Parliamentary Secretary Thierry Henry suivant l’arrestation de ce dernier dans le cadre d’un accident où un piéton a été tué.

C’est révoltant que Thierry Henry soit toujours un PPS a affirmé Paul Bérenger. « Anerood Jugnauth a rendu un jugement au parlement et a innocenté Thierry Henry car il a peur du PMSD », ajoute le leader de l’opposition.

Raj Dayal n’a pas non plus été épargné. Selon Paul Bérenger, il y aurait une collaboration entre le CCID et Interpol pour pouvoir décrédibiliser le témoin.  Si SAJ a demandé à Raj Dayal de « step down »,affirme Paul Bérenger,  c’est parce que la bande sonore incriminant Raj Dayal a été diffusée au grand public.

Par ailleurs, le leader du MMM propose que l’ombudsman soit remplacé par un ‘Public Protector’ calqué sur le modèle sud-africain. Un poste constitutionnel qui permettra des enquêtes sur des cas où il y a eu une mauvaise gestion des fonds publics entre autres. Le ‘Public Protector’ a non seulement le pouvoir d’enquêter mais aussi d’ordonner réparation lorsque c’est nécessaire.

La journée du 1er mai a aussi été abordée lors de la conférence de presse. Le MMM aura une journée de réflexion et de débats sur le rapport sur la restructuration et l’organisation du MMM. Une assemblée des délégués est prévue pour le 22 mai où les sujets d’actualité seront abordés.

Le leader de l’opposition s’est dit triste et choqué de la brutalité et grossièreté avec laquelle Sir Anerood Jugnauth a affirmé au parlement que tant qu’il sera PM, la langue créole ne sera pas introduite au parlement. « Pou gayn vot dimoun, la kreol la bon », a conclu ironiquement Paul Bérenger.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires