Grève de la faim: son combat pour les fonctionnaires ‘dégradés et humiliés’

Avec le soutien de
Bhoopa Brizmohun est la secrétaire du Government General Services Union depuis 1988.

Bhoopa Brizmohun est la secrétaire du Government General Services Union depuis 1988.

Son combat, elle le mène au nom de tous ces fonctionnaires qui ont été «dégradés et humiliés» par le rapport du Pay Research Bureau (PRB). À partir du lundi 11 avril, Bhoopa Brizmohun, Management Support Officer (MSO) au ministère de la Sécurité sociale, entamera une grève de la faim illimitée au bâtiment Emmanuel Anquetil, à Port-Louis.

La secrétaire du Government General Services Union depuis 1988 conteste, entre autres, l’abolition de la promotion à laquelle devaient avoir droit les fonctionnaires comptant plus de 25 ans de service. Cette promotion, explique Bhoopa Brizmohun, 55 ans, était destinée aux Word Processing Operators (WPO), MSO, entre autres, «ki koumans dan enn grad e fini dan sa grad-la», avant qu’ils ne prennent leur retraite.

Étrangement, raconte Bhoopa Brizmohun, une semaine avant que le rapport du PRB ne soit rendu public, elle avait rêvé que la promotion avait été enlevée. Et le vendredi 1er avril, lors de la parution du rapport, ce rêve est devenu réalité. «Lorsque j’ai fait ce rêve, je me suis dit qu’il me faudrait agir s’il s’avérait. Et durant le week-end suivant, j’avais déjà pris la décision d’entamer une grève de la faim», avance-t-elle.

La fonctionnaire a été confortée dans sa décision par le fait que non seulement le rapport PRB 2016 ne fait pas mention de cette promotion, mais qu’il a aussi «dégradé» ces fonctionnaires. «Le rapport préconise deux salaires différents pour le même travail, soit pour les MSO qui sont en poste et ceux qui seront recrutés à l’avenir. Ce, alors que la loi recommande equal work, equal pay», affirme cette habitante de Triolet. Cette grève vise également à «dénoncer l’irresponsabilité des personnes censées être responsables».

La quinquagénaire confie que cela fait trois décennies qu’elle mène un combat pour valoriser le travail des fonctionnaires. Selon Bhoopa Brizmohun, le Government General Services Union, qui regroupe des WPO et MSO entre autres, a fait du chemin dans son combat.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires