Développement foncier: Heritage City fait flamber le prix des terrains

Avec le soutien de
Ce site à Ébène abritera Heritage City. Il faut prévoir Rs 18 000 la toise au minimum dès le début des travaux.

Ce site à Ébène abritera Heritage City. Il faut prévoir Rs 18 000 la toise au minimum dès le début des travaux.

Les agents immobiliers parlent de la «ceinture Bagatelle-Moka-Gentilly-Ébène-Highlands-Phœnix». Dans ces régions, les terrains valent de l’or… «Une partie d’Ébène était assez éloignée de cette ceinture, mais avec la construction de nouvelles routes, même les terrains sous plantation de la canne prendront de la valeur», analyse Poovani, agent d’une grosse boîte de Port-Louis. Et l’effet Heritage City ne fait que renforcer le phénomène.

Avant même le début de la construction de cette ville dans la région d’Ébène, les promoteurs immobiliers estiment que d’ici l’année prochaine, les prix des terrains dans la zone monteront en flèche. Jean-France Lanappe, directeur de Limobilier Ltée, vend actuellement un terrain résidentiel entre Rs 10 000 et Rs 12 000 la toise dans cette partie d’Ébène tandis qu’un autre promoteur immobilier vend un terrain agricole à Rs 6 900 la toise.

Toutefois, les prix ne resteront pas ainsi. «Dès que les travaux débuteront, j’estime qu’un terrain dans cette région coûtera de Rs 18 000 à Rs 20 000 la toise», dit Jean-France Lanappe. Poovani aussi avance un montant minimum de Rs 18 000. Dans quelques années, quand la nouvelle ville sera fonctionnelle, le prix pourra passer à Rs 30 000 la toise, ajoute le directeur de Limobilier Ltée.

L’effet Heritage City se fait-il déjà sentir ? Kiran, un autre agent immobilier, soutient qu’il tente depuis quelques semaines de vendre plusieurs lots de terrain dans un morcellement au centre même d’Ébène. Il a passé des avis dans des magazines spécialisés. «Ce sont des terrains qui coûtaient auparavant entre Rs 20 000 et Rs 25 000 la toise. Aujourd’hui, ils valent Rs 35 000 la toise», dit-il.

RÉTICENTS À LA VENTE

De plus, il a noté que les propriétaires ayant un terrain à Ébène sont réticents à vendre leur propriété en ce moment. «Les terrains n’augmenteront pas plus que Rs 35 000 la toise, mais ils deviennent de plus en plus rares. Ceux qui vendent leur terrain quittent Maurice ou ils ont besoin d’argent pour investir ailleurs», observe Kiran

Les promoteurs immobiliers estiment que le prix d’un terrain dans les environs d’Heritage City connaîtra le phénomène qu’a connu le morcellement Au-bout-du-Monde, quartier huppé situé entre Ébène et Réduit. Dans ce morcellement, la toise varie entre Rs 32 000 et Rs 35 000, mais quand les projets ont été lancés, disentils, le terrain se vendait entre Rs 10 000 et Rs 18 000 la toise dépendant de la période à laquelle il a été mis sur le marché.

Une personnalité politique avait aussi acheté un terrain à Rs 4 millions pour le vendre quelques années plus tard à Rs 11 millions quand les maisons ont commencé à sortir de terre.

Publicité
Publicité

Le projet Heritage City fait couler beaucoup d’encre. Estimé à Rs 29 milliards, sur une superficie de 335 arpents, le design aurait déjà coûté plus de Rs 155 millions. Voici une invitation à mieux connaitre ce dossier brulant…

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires