Wall Street prête à rebondir dans le sillage du pétrole

Avec le soutien de
Wall Street prête à rebondir dans le sillage du pétrole

Wall Street prête à rebondir dans le sillage du pétrole 

La Bourse de New York s’apprêtait à ouvrir légèrement dans le vert mercredi, prête à rebondir dans le sillage des cours du pétrole en attendant le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed).

Vers 12H00 GMT (14H00 à Paris), le contrat à terme sur l’indice Dow Jones Industrial Average, qui donne une indication sur son évolution future, gagnait 0,16% lors des échanges électroniques, celui sur le Nasdaq 0,17% et celui sur le S and P 500 0,20%.

Wall Street avait terminé en baisse mardi, poursuivant un début de semaine sans entrain dans un contexte d’interrogations sur le niveau élevé des indices.

En l’absence d’indicateur majeur mercredi, les courtiers surveilleront la publication en cours de séance des minutes de la dernière rencontre des membres du Comité de politique monétaire de la Fed qui pourraient offrir un peu de clarté sur le calendrier de la hausse des taux en 2016.

Après avoir engagé en décembre la remontée de ses taux pour la première fois depuis huit ans, la Fed est désormais plus prudente.

«Nous surveillerons en particulier dans les minutes si tous les membres étaient sur la même longueur d’onde», remarque John Plassard de Mirabaud Securities, en soulignant que ce sera «peu probable au vue des récentes déclarations des différents responsables d’antennes locales».

Les investisseurs garderont aussi un oeil sur les chiffres des niveaux hebdomadaires de produits pétroliers aux États-Unis, qui pourraient influer sur les cours de l’or noir. Ces derniers poursuivaient leur rebond mercredi en cours d’échanges européens.

Du côté des valeurs, les laboratoires pharmaceutiques américains Pfizer et Allergan ont annoncé officiellement mercredi qu’ils renonçaient à leur fusion en raison des nouvelles mesures prises par les États-Unis contre les mariages d’entreprises motivés par des raisons fiscales. Pfizer prenait 1,34% dans les échanges précédant l’ouverture de la séance tandis qu’Allergan perdait 1,50%.

Amazon (+0,36%) et Microsoft (+0,93%) sont eux en discussion avec les trois constructeurs automobiles allemands Daimler, Volkswagen et BMW sur une possible prise de participation dans le service de cartographie Here.

Les investisseurs digéreront également les résultats de Monsanto, dont le chiffre d’affaires et les bénéfices ont été en dessous des attentes lors du deuxième trimestre de son exercice fiscal.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires