Diabète, hypertension, toux: surveillance accrue auprès des pharmacies

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Les clients des pharmacies sont nombreux à acheter des médicaments sans ordonnance.

(Photo d’illustration) Les clients des pharmacies sont nombreux à acheter des médicaments sans ordonnance.

«Chez les Mauriciens, l’automédication est presque une culture.» C’est ce que fait valoir une source au ministère de la Santé. Les clients des pharmacies sont nombreux à acheter des antibiotiques, des médicaments contre le diabète ou l’hypertension à tort et à travers, et cela sans ordonnance. Sans compter les sirops contre la toux et les psychotropes. Le ministère de la Santé observe de près ces pratiques. Il a été décidé de renforcer la surveillance auprès des pharmacies du privé. «Les antibiotiques ne doivent être vendus que sur prescription mais des pharmacies continuent à en vendre sans

Des patients ont pour habitude d’imiter leurs proches, en prenant les mêmes médicaments qu’eux. «Chaque jour, des gens viennent demander des médicaments contre le diabète ou l’hypertension. Quand on leur demande pourquoi ils ont choisi ces médicaments, ils répondent qu’ils ont été conseillés par des proches», souligne Kentis Sooriamoorthy, pharmacien de la capitale.

Il explique que même si ce type de médicaments peut être vendu sans ordonnance, l’avis d’un médecin est important. «Chaque personne est différente. L’âge est un facteur à prendre en considération. Certains patients risquent de souffrir d’une insuffisance rénale. Il y a énormément de risques liés à ces pratiques», prévient-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés