Décoré par accident

Avec le soutien de

Malgré des explications laborieuses par rapport à des stages effectués dans le domaine de l’urbanisme, un «pseudo-architecte» qui a, par magie, été décoré pour services rendus dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme n’a pu convaincre personne dans le milieu des professionnels du secteur. Pour cause : il n’a laissé aucune empreinte dans le pays et des milliers d’autres Mauriciens ont fait des stages auprès de l’ONU, entre autres. C’est le boss du décoré qui avait été identifié, mais voulant faire profil bas en raison des démêlés de Lutchmeenaraidoo avec l’ICAC, il a donc recommandé un membre de son équipe - qui en raison de son affection pour les médias, ne s’est pas fait prier pour accepter. Si la nature des décorations est d’ordre politique, c’est bien la première fois qu’un novice obtienne un prix dans un domaine pointu dans lequel il n’a aucune compétence. Va-t-il rendre sa décoration afin de sauver la face ?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires