Ramgoolam: «Maintenant vous voyez la différence entre le PTr et les autres»

Avec le soutien de
Congrès du PTr à Lallmatie, le vendredi 1er avril.

Congrès du PTr à Lallmatie, le vendredi 1er avril.

Des «scandales». Le pays qui «glisse vers un précipice». Le nombre de chômeurs qui augmente. Des crimes de plus en plus violents. Et la liste est encore longue, assure Navin Ramgoolam. Le leader du Parti travailliste (PTr) participait au congrès organisé par les rouges à Lallmatie, le vendredi 1er avril.

Lors de son discours, Navin Ramgoolam s’est intéressé aux affaires Dayal et Lutchmeenaraidoo, au licenciement d’Alain Edouard par la CHCL, aux divers recrutements effectués et qui ont suscité la polémique. Il a notamment cité ceux de la directrice de l’IBA, des meter readers du CEB et des médecins.

«Sir Anerood Jugnauth ne peut plus gouverner le pays. Il est un part time Prime minister», a affirmé le leader du PTr. Il estime d’ailleurs que ceux au gouvernement ne «travaillent pas pour la population mais pour eux-mêmes». Et de lancer : «Maintenant vous voyez la différence entre le PTr et les autres.»

Selon Navin Ramgoolam, «le seul agenda de SAJ est de me détruire ainsi que le PTr». Lui dit«faire confiance à la justice. Je ne suis pas un saint mais je n’ai fait aucun crime, je n’ai jamais accepté de commission. Ceux qui m’ont fait du tort n’ont qu’à bien se tenir».

Patrick Assirvaden s’est, lui, dit confiant que le PTr retournera bientôt au pouvoir. «En décembre 2014, nous avons pensé que le PTr était en train de mourir. Mais je nous donne encore 15 mois pour retourner au pouvoir. Nous reconnaissons nos erreurs.»

Une confiance partagée par Rama Valayden. Il a également commenté le rapport du PRB. «Les syndicalistes ne sont pas contents.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires