Le MMM et le PTr s’affrontent au n°9

Avec le soutien de
Les leaders du PTr et du MMM, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, seront présents dans la circonscription n°9, le vendredi 1er avril.

Les leaders du PTr et du MMM, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, seront présents dans la circonscription n°9, le vendredi 1er avril.

Partielles en vue ou pas, dans le camp de l’opposition l’on se prépare à toute éventualité. Le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Parti travailliste (PTr) s’activent particulièrement dans la circonscription 9, Flacq–Bon-Accueil, où Raj Dayal, qui a démissionné comme ministre de l’Environnement, est député. Les deux partis s’engageront même dans un rapport de forces le vendredi 1er avril: chacun organisera un congrès, les mauves à Flacq et les travaillistes à Lallmatie.

Les leaders respectifs, Paul Bérenger et Navin Ramgoolam, y seront présents. Les préparatifs pour les congrès vont bon train des deux côtés. Le comité exécutif mauve du n° 9 s’est réuni dimanche dernier et le Constituency Labour Party du n°9 lundi. Les agents sont tous sur le terrain pour convaincre les habitants de se rendre à leurs congrès, dit-on à la fois chez les mauves et chez les rouges, un agent du PTr au n°9 précisant que l’ex-ministre Anil Bachoo aide pour l’organisation. Toutefois le mode opératoire du démarchage diffère.

Le MMM privilégie le porte-à-porte, exercice qui a commencé lundi. «Nous n’aurons pas le temps de faire de petites réunions avant le congrès», justifie une source du MMM du n°9.

En revanche, le PTr n’a pas opté pour le porte-à-porte. Les agents s’organisent pour d’autres activités telles que la distribution de prospectus à des endroits fréquentés comme le marché. Les militants et les travaillistes se rejoignent, par contre, sur les traditionnelles affiches et banderoles à être placardées à travers la circonscription.

Quelle que soit l’issue de leur congrès, ni les mauves ni les rouges ne comptent en rester là. Chez les premiers, il est prévu qu’un autre congrès soit organisé dans la circonscription n°9, à Lallmatie. «Nous passons à l’offensive et nous n’allons pas abandonner le terrain», clame notre source du MMM.

Quant au PTr, après le congrès à Lallmatie, il poursuit sa tournée à Bambous-Virieux le 22 avril. Une liste de circonscriptions pour l’organisation de congrès est en préparation.

«Les Constituency Labour Party et tous les agents sont mobilisés sur le terrain», explique Arvin Boolell, membre de la direction du PTr. Les anciens députés et ministres de même que Navin Ramgoolam seront également sur le terrain.

Au niveau national

Le leader des mauves lui aussi «se déplacera dans les circonscriptions pour faire passer son message», indique Ajay Gunness, secrétaire général du MMM. Comme les travaillistes, les militants ne veulent pas cantonner leurs efforts à Flacq–Bon-Accueil. «Nous n’allons pas nous concentrer sur les circonscriptions 9 et 7 (NdlR : Piton– Rivière-du-Rempart où un des élus est Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui a été muté du ministère des Finances à celui des Affaires étrangères)», poursuit Ajay Gunness. «Nous augmentons le rythme sur le terrain au niveau national. Après la circonscription n°9, nous irons aussi dans les circonscriptions 2, 3 et 4.»

Les différents comités régionaux s’organisent aussi en conséquence. N’est-ce pas trop tôt pour passer à l’offensive? «Au contraire, c’est le bon moment», réplique Ajay Gunness.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires