Nº 7 et nº 9: les Mauves passent «à l’offensive sur le terrain»

Avec le soutien de
Paul Bérenger a fêté ses 71 ans après sa conférence de presse hier.

Paul Bérenger a fêté ses 71 ans après sa conférence de presse hier. 

L’heure était à la fête après la conférence de presse des Mauves hier, samedi 26 mars. Leur leader, Paul Bérenger, y fêtait ses 71 ans. Mais avant de couper son gâteau mauve en forme de cœur, Paul Bérenger a tenu à «hacher menu» le gouvernement.

Il a notamment indiqué que les récents scandales politiques pourraient conduire à des partielles dans plusieurs circonscriptions, dont le nº 7 et le nº 9. Ils «passent à l’offensive sur le terrain» dans celles-ci.

Pour Paul Bérenger,«l’affaire Dayal est choquante. Le Premier ministre a dit qu’il n’y aura pas de cover-up, [j’espère] que le commissaire de police l’a entendu». En vue d’éventuelles partielles, «afin de renforcer la présence du MMM sur le terrain, nous allons organiser un congrès à Flacq, probablement vendredi prochain. Un autre pourrait aussi être organisé au nº 7», affirme Paul Bérenger.

Et d’ajouter : «Des élections partielles, ce sont des mois de tiraillement et ce n’est pas ce dont le pays a besoin. Pei inn mir pour davantage que des partielles.» Sous-entendant ainsi que des élections générales seraient souhaitables.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires