«Complot»: Raj Dayal fait une déposition aux Casernes

Avec le soutien de
L’ancien ministre de l’Environnement Raj Dayal aux Casernes centrales, le vendredi 25 mars.

L’ancien ministre de l’Environnement Raj Dayal aux Casernes centrales, le vendredi 25 mars.

Il avait, lors de sa conférence de presse, mercredi, parlé d’un «complot» pour l’«empêcher de travailler». Et le vendredi 25 mars, l’ancien ministre de l’Environnement Raj Dayal s’est rendu aux Casernes centrales, où il a fait une déposition.

«J’ai fait un statementconcernant le complot ourdi contre moi», a indiqué Raj Dayal à sa sortie des bureaux du Central Criminal Investigation Department. Il était accompagné de son avocat, qui est également son fils, Me Avineshwar Dayal.

L’ancien ministre s’est ensuite rendu à l’Independent Commission against Corruption (ICAC), où il a été convoqué. Une enquête a été ouverte par la commission après la déposition faite par l’homme d’affaires Patrick Soobhany. Ce dernier a enregistré une conversation au cours de laquelle une personne, qui serait Raj Dayal, lui aurait réclamé de l’argent pour l’obtention d’un permis EIA.

L’ICAC établit une liste de témoins

Jeudi, Patrick Soobhany a accompagné les enquêteurs de l’ICAC au ministère de l’Environnement pour identifier le bureau de l’ex-ministre. Les dossiers du projet immobilier qui étaient au ministère de l’Environnement et celui du Logement et des Terres sont entre les mains des enquêteurs. Ils devraient dresser une liste de tous ceux qui y ont eu accès.

Les enquêteurs devraient aussi interroger plusieurs témoins au cours de la semaine, dont un haut gradé de la police. Il y a également la secrétaire de l’ex-ministre. Patrick Soobhany a déclaré que c’est elle qui l’a appelé pour un rendez-vous avec Raj Dayal.

Également sur la liste, le chauffeur/garde du corps de l’ex-ministre. Ce policier devrait avoir noté les déplacements de Raj Dayal. Les enquêteurs devraient confirmer si le ministre s’était rendu à Gros-Cailloux pour visiter le morcellement, lundi, comme allégué par Patrick Soobhany. 

Publicité
Publicité

Cela fait désormais plus d’un an que l’affaire Bal Kouler, dans laquelle est impliqué l’ancien ministre de l'Environnement, a éclaté au grand jour. Et les développements ne cessent de se succéder en cour et cette affaire continue à susciter l’intérêt…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires