Patrick Soobhany: l’homme qui a délogé Raj Dayal

Avec le soutien de
Patrick Soobhany en 2006.

Patrick Soobhany en 2006.

Qui est Patrick Soobhany, l’homme d’affaires qui serait à l’origine de la bande sonore sur laquelle figure la voix de celui qui était jusqu’à récemment le ministre de l’Environnement ? Il aurait enregistré une conversation au cours de laquelle une personne lui aurait réclamé Rs 1 million pour l’octroi d’un permis EIA. Cet argent, selon ce que l’on peut entendre, devait servir à l’achat de «50 bal lapoud holi pou mo circonscription».

Saheed Nawab Soobhany, connu comme Patrick, a vécu plusieurs années en France. Il a repris le projet de la Compagnie de Gros Cailloux Ltée, initié en 2010. C’est justement dans le cadre de ce projet qu’il avait besoin d’un permis EIA.

L’homme d’affaires n’est pas un novice dans le domaine de l’immobilier. Il est derrière Les Terrasses de Martello, à La Preneuse. Ce complexe résidentiel comprend trois villas et 33 appartements. Il a aussi travaillé sur trois projets résidentiels à Tamarin, Yémen et Rivière-Noire. Et il a été chef de projet pour divers développements dans la région, dont le Nautilus et les villas Black Roc.

En 2007, Patrick Soobhany était le patron du cabaret Queen’s Club, à Quatre-Bornes. Il avait alors été impliqué dans un cas d’agression sexuelle contre une adolescente de 16 ans. Le procès avait été rayé en cour.

Et le mercredi 23 mars, il a passé la matinée à l’Independent Commission against Corruption dans le sillage de ses allégations contre l’ex-ministre Dayal. Ce dernier a été appelé à «step down» dans le courant de la journée par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth. Peu de temps après, le principal concerné a indiqué qu’il acceptait de le faire et que «la vérité triomphera». En attendant, c’est Alain Wong, ministre de la Fonction publique, qui assurera la suppléance au ministère de l’Environnement.

Publicité
Publicité

Cela fait désormais plus d’un an que l’affaire Bal Kouler, dans laquelle est impliqué l’ancien ministre de l'Environnement, a éclaté au grand jour. Et les développements ne cessent de se succéder en cour et cette affaire continue à susciter l’intérêt…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires