Pravind Jugnauth: «Il était approprié que Dayal démissionne comme ministre»

Avec le soutien de

Raj Dayal a confirmé, le mercredi 23 mars, qu’il démissionne comme ministre de l’Environnement ainsi que le lui a demandé le Premier ministre. Une enquête a été ouverte par l’Independent Commission against Corruption après des allégations faites par un promoteur.

Que pensent les politiciens de cette affaire ? Pour le leader du MSM, qui indique s’être entretenu avec Raj Dayal, il était «approprié» que ce dernier «step down». Pravind Jugnauth a souligné que le gouvernement veillera à ce que l’enquête se fasse dans la transparence.

«La population est dégoûtée par la classe politique», confie le député travailliste Shakeel Mohamed. Selon lui, ce n'est que «le sommet de l’iceberg».

Le Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, dit, pour sa part, faire confiance à la justice. Entre-temps, souligne-t-il, le travail continue.

Anil Bachoo, ancien ministre travailliste et qui était l’adversaire de Raj Dayal dans la circonscription n° 9, a, lui, déclaré : «Kan ou dan pouvwar ou bizin humble.» Il participait, mercredi, à une cérémonie de dépôt de gerbes sur la tombe de sir Satcam Boolell.

Interrogé dans la soirée de mercredi, le leader du PTr, Navin Ramgoolam, a indiqué que Raj Dayal «a fait ce qu’il fallait. La décence voulait qu’il démissionne». Mais, a-t-il ajouté, «pourquoi Vishnu Lutchmeenaraidoo est-il toujours en poste».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires