Raj Dayal: «Un complot pour m'empêcher de travailler»

Avec le soutien de
Raj Dayal lors de sa conférence de presse, le mercredi 23 mars.

Raj Dayal lors de sa conférence de presse, le mercredi 23 mars.

Le Premier ministre lui a demandé de démissionner comme ministre de l’Environnement «le temps que l’ICAC mène son enquête». Raj Dayal était face à la presse, mercredi 23 mars.

Tout a commencé avec une déposition faite contre le ministre de l’Environnement à l’Independent Commission against Corruption (ICAC) le mardi 22 mars. Un promoteur a allégué que Raj Dayal aurait insisté pour qu’il lui remette la somme de Rs 1 million pour l’octroi d’un permis. Me Yousuf Mohamed, l’avocat du promoteur, a expliqué qu’il a remis le portable de son client contenant une bande sonore sur laquelle figurerait la voix du ministre à l’ICAC.

Et dans l’après-midi du mercredi 23 mars, le bureau du Premier ministre a émis le communiqué suivant: «Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, ayant pris connaissance du contenu d’un enregistrement concernant une allégation faite à l’encontre du ministre de l’Environnement, Raj Dayal, a demandé à ce dernier de ‘step down’ comme ministre le temps que l’ICAC mène et termine son enquête dans cette affaire. Le Premier ministre réitère sa foi dans les institutions du pays et rassure la population que la justice et la vérité primeront en toutes circonstances.»

Publicité
Publicité

Chronologie des événements

Update 9

Raj Dayal a quitté la salle de conférence sitôt sa déclaration finie.

Raj Dayal update 5

 

Raj Dayal : «J’ai pris connaissance des allégations contre moi. C’est très grave.»

Update 8

 

«Je mets en garde sa bann dimounn la», lance Raj Dayal. «Je laisse l’enquête suivre son cours.»

Raj Dayal update 6

«Mes collègues au gouvernement me soutiennent. La vérité se trouve dans le dossier officiel EIA Committee.»

Raj Dayal update 4

 

«Le peuple m’a élu pour travailler. Tout le monde sait que je travaille. Il est clair qu’il y a un complot pour m’empêcher de travailler. Il y a un character assassination contre moi pour déstabiliser le gouvernement, notamment avec la rentrée parlementaire, la présentation du Budget et le meeting du 1er Mai.»

Raj Dayal update 3

«J’ai pris la décision de step down car je crois dans la vérité. La vérité triomphera, elle montrera qu’il y a un complot contre moi, pour m’empêcher de travailler, pour déstabiliser le gouvernement.»

upadate 11

Raj Dayal confirme qu'il va step down.

Raj Dayal update 1

 

Raj Dayal : «Mes remerciements à la presse qui est là.»

update 10

La conférence de presse devait commencer à 13h30 mais le ministre a eu au moins une demi-heure de retard. Selon nos informations, il était en réunion avec ses hommes de loi.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

Cela fait désormais plus d’un an que l’affaire Bal Kouler, dans laquelle est impliqué l’ancien ministre de l'Environnement, a éclaté au grand jour. Et les développements ne cessent de se succéder en cour et cette affaire continue à susciter l’intérêt…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires