Cecifoot: le foot pour les non-voyants débarque à Maurice

Avec le soutien de
De gauche à droite, Anne Lise Charlot Colomes, Project Coordinator de la GRF, Ahmed Chamsi-Said et Michael Delarichaudi, joueurs de Cecifoo, Armoogum Parsuramen, président du GRF, Su Lin Ong, directeur de KPMG, Youven Naiken Gopalla, General Manager de GRF et Isabelle Ferrière, Marketing Manager de  KPMG.

De gauche à droite, Anne Lise Charlot Colomes, Project Coordinator de la GRF, Ahmed Chamsi-Said et Michael Delarichaudi, joueurs de Cecifoo, Armoogum Parsuramen, président du GRF, Su Lin Ong, directeur de KPMG, Youven Naiken Gopalla, General Manager de GRF et Isabelle Ferrière, Marketing Manager de  KPMG.

Comment maîtriser le ballon rond lorsqu’on est aveugle ?  En tout cas, c’est possible grâce au Cecifoot, un sport à cinq déficients visuels destiné aux athlètes malvoyants. David Hoarau, un réunionnais et expert en Cecifoot formera bientôt les non-voyants de l’association Global Rainbow Foundation. Le lancement officiel de ce handisport s’est tenu, vendredi 18 mars à l’hôtel St Georges, à Port-Louis.

Quels sont les règlements et les principes du Cecifoot ? Et comment développer son endurance physique  et son autonomie ? C’est ce que David Hoarau enseignera aux apprentis «Cecifootballeurs» du Global Rainbow Foundation et du KPMG. Deux équipes se sont affrontées pour la première fois ce dimanche 20 mars.

«Nous espérons que le Cecifootboostera la confiance et l’autonomie des participants. Ils pourront aussi développer leur esprit d’équipe et leurs compétences en communication»,  a indiqué Su Lin Ong, le directeur du KPMG qui sponsorise le projet.

Le Cecifoot qui est similaire au football est reconnu par la FIFA. En 2004, il fit son entrée aux jeux paralympiques d’Athènes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires