Vers parasites: Tamarin sous surveillance

Avec le soutien de
Les deux patients qui présentaient des symptômes proches de la schistosomiase s’étaient aventurés dans un cours d’eau à Tamarin.

Les deux patients qui présentaient des symptômes proches de la schistosomiase s’étaient aventurés dans un cours d’eau à Tamarin.

Le ministère de la Santé est sur le qui-vive. Un médecin du privé a signalé deux cas suspects de schistosomiase, une maladie chronique transmise par des vers parasites présents dans de l’eau infectée, il y a deux semaines. Le ministère a donc décidé de mettre le village de Tamarin et la région sous surveillance.

Les deux patients se seraient rendus à l’estuaire de Tamarin, un cours d’eau qui «déborde» souvent. Peu après, ils ont présenté des symptômes qui s’apparentent à la maladie. Le médecin qui les a traités a référé le cas aux autorités, comme le veut le protocole. «Après des analyses, les résultats se sont avérés négatifs, les patients n’avaient pas la schistosomiase», explique-t-on au ministère de la Santé.

Cependant, malgré les résultats négatifs, les autorités ont décidé de placer cette région sous surveillance. Plusieurs échantillons ont été prélevés de la rivière et des analyses supplémentaires ont été faites. «Il y a un grand risque que le parasite causant la schistosomiase soit présent dans la rivière. Celle-ci déborde souvent et l’eau est très boueuse», laisse-t-on entendre. Et d’ajouter qu’un suivi et une étude complète sur le cours d’eau seront effectués. Les deux patients devraient aussi subir des analyses supplémentaires.

À l’hôtel du gouvernement, l’on souligne qu’aucun cas de schistosomiase n’a été détecté à Maurice depuis de nombreuses années . «Cela ne veut toutefois pas dire que les risques de contamination sont nuls», avance-t-on.

Du coup, le ministère de la Santé a entamé des recherches et des tests ont été effectués sur plus de 1 500 élèves répartis dans une trentaine d’écoles primaires. «7,2% des élèves ont été testés positifs aux vers mais fort heureusement, pas ceux qui causent la schistosomiase.»

La schistosomiase, une maladie transmise dans l’eau

Sur le site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la schistosomiase est décrite comme étant une maladie chronique causée par des «flatworms Schistosoma». Lorsqu’une eau est contaminée, certains escargots d’eau douce peuvent en contenir et un individu peut être contaminé quand les vers pénètrent dans sa peau.

Une fois dans le corps d’un hôte, les vers se développent et les femelles pondent des œufs dont plusieurs restent piégés dans les tissus.

Parmi les symptômes, l’on retrouve de fortes poussées de fièvre ou encore du sang dans les selles. Lorsque le système urinaire est affecté, les reins sont progressivement endommagés. Il se peut également que les personnes contaminées rencontrent des problèmes au niveau du système digestif.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés