Affaire Lutchmeenaraidoo: dix jours pour en découdre

Avec le soutien de

Opération «bross latet» au Conseil des ministres le vendredi 18 mars? Selon des recoupements, le Premier ministre n’aurait pas pris des gants pour «recadrer» Vishnu Lutchmeenaraidoo. Qui plus est, apprend-on, sir Anerood Jugnauth (SAJ) lui aurait déclaré qu’au cas où il serait interrogé par la commission anticorruption, il devrait rendre son maroquin ministériel…

Toutefois, d’autres sources que nous avons interrogées soutiennent que c’était «business as usual». Si ce n’est que le Premier ministre aurait «subtilement» rappelé son leadership. Et que le Conseil des ministres a pris fin plus tôt que d’habitude, ayant débuté à 10h30 et pris fin peu avant midi.

Il n’empêche que c’est presque en catimini que Vishnu Lutchmeenaraidoo a quitté la réunion du Conseil des ministres. Car l’ayant vainement cherché, c’est finalement à un… enterrement, à Beau-Bassin, que nous sommes tombés sur le nouveau ministre des Affaires étrangères. Dans une déclaration à l’express, il a indiqué être «dans une phase silencieuse» et que ce n’est que «dans dix jours» qu’il «parlera».

En clair, aux alentours de la rentrée parlementaire. Et dans les milieux concernés, on indique que tout peut arriver à ce stade. Une démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo n’est d’ailleurs pas écartée, affirment d’aucuns.

«Nous savons d’où vient la fuite d’information. Il n’y a qu’une source.»

Sauf qu’au Sun Trust, on laisse entendre que l’ex-ministre des Finances est loin d’être hors-jeu. Ce dernier, indique-t-on, est dans un état d’esprit combatif et prêt à sortir l’artillerie lourde contre ceux qui seraient à l’origine de la fuite d’information à la State Bank of Mauritius.

«Nous savons d’où vient la fuite d’information. Il n’y a qu’une source. Mais c’est évident que Vishnu Lutchmeenaraidoo va lui donner la réplique», insiste-t-on.

Doit-on comprendre que d’ici «dix jours», le ministre compte passer «à l’action, rétablir la vérité, demander justice et démasquer complot et comploteurs», comme il l’a dit sur sa page Facebook jeudi soir? Selon nos sources, Vishnu Lutchmeenaraidoo ne compte pas se laisser faire...

Ainsi, ses prochains «moves» seront suivis avec attention. Et en particulier les «posts» du ministre sur sa page Facebook, où il s’épanche sur son état d’esprit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires