Sinatambou à la TCI: les fonctionnaires saisissent leur syndicat

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Étienne Sinatambou a été muté au ministère de la Technologie, de la communication et de l’innovation.

(Photo d’archives) Étienne Sinatambou a été muté au ministère de la Technologie, de la communication et de l’innovation.

L’annonce du retour d’Étienne Sinatambou au ministère de la Technologie, de la communication et de l’innovation (TCI) a ravivé la fronde chez des fonctionnaires du New Government Centre. Certains ont porté leurs craintes jusqu’à la Fédération des syndicats du secteur public.

Il s’agit surtout de ceux qui ont travaillé avec Étienne Sinatambou lorsqu’il s’occupait de ce ministère au sein du gouvernement de Navin Ramgoolam. Ils disent ne pas avoir oublié les relations «tendues» avec le principal concerné à l’époque. «Ce ministère est un pilier de l’économie. Je fais un appel à la maturité du ministre pour pouvoir motiver les fonctionnaires. L’heure n’est pas à l’incompréhension et aux malentendus mais au travail d’équipe pour pouvoir mener à bien la Vision 2030 du Premier ministre, dont l’introduction des e-services à tous les niveaux», fait valoir le président de la Fédération des syndicats du secteur public, Rashid Imrith.

Il explique qu’il existe, dans certains cas, des portes de sortie lorsqu’il y a des relations conflictuelles entre fonctionnaires et ministre. Un transfert, dit-il, est possible pour les secrétaires permanents qui répondent directement au chef du cabinet au bureau du Premier ministre. Cette possibilité s’applique aussi pour les cadres des Finances qui, eux, doivent rendre compte au secrétaire financier et, pour finir, pour les Clerical Executives et Secretarial qui, eux, répondent au ministère de la Fonction publique. «En revanche, des techniciens occupant des departmental grades qui sont attachés au ministère sont condamnés à rester», indique le syndicaliste.

Le lundi 14 mars, lors d’un entretien accordé à l’express, Étienne Sinatambou a lancé que «les seuls fonctionnaires qui sont mécontents sont ceux qui ne sont pas des hardworkers».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires