Europa League. Liverpool vs Man Utd : Deux géants en mal de reconnaissance

Avec le soutien de
Les «Reds» de Milner (c.) restent sur six matches européens sans défaites à Anfield.

Les «Reds» de Milner (c.) restent sur six matches européens sans défaite à Anfield.

Liverpool et Manchester United, les deux géants du foot anglais tombés en disgrâce cette saison, s’affrontent pour la première fois de leur histoire sur la scène européenne, ce soir (00h05) en 8e de finale aller de l’Europa League. Dans leurs confrontations depuis 1894, Manchester United mène par 67 à 55 rien qu ’ en Championnat d’Angleterre (44 nuls).

Avec 20 titres de champion d’Angleterre contre 18, les Red Devils sont également devant Liverpool, qui prend sa revanche au niveau continental avec cinq Coupes d’Europe dans sa vitrine contre trois aux Mancuniens.

Les deux traversent une saison galère. Après 29 journées, Manchester United est 6e de Premier League avec 47 points, tandis que Liverpool se traîne à une place, et trois longueurs, derrière.

À ce rythme, une qualification européenne pour l’an prochain est très hypothétique et un titre en Europa League, que Liverpool a déjà remporté trois fois dont la dernière en 2001, quand Manchester n’a jamais été au-delà des quarts de finale, reste le moyen le plus sûr de décrocher un ticket. Le vainqueur de la C3 est en effet qualifié pour la Ligue des champions.

«J’ai signé dans un tel club pour connaître des soirées comme celle-là. Cela excite tout le monde», a lancé, impatient, Nathaniel Clyne, latéral de Liverpool. En championnat, «on aurait dû leur prendre quelque chose. C’est maintenant le moment de le faire, surtout à l’aller car on joue à domicile».

Ce «quelque chose», ce sont les quatre victoires de rang de Manchester United face aux Reds, encore dominés 3-1 puis 1-0 cette saison. Mais United n’aime pas vraiment cette Europa League dans laquelle il compte deux victoires pour quatre revers lors de ses six dernières sorties.

Les hommes de Louis van Gaal ont également des soucis d’effectif à régler. Wayne Rooney, blessé, et Jesse Lingard, suspendu, sont indisponibles et après des débuts flamboyants, Marcus Rashford doit maintenant trouver son rythme de croisière avec Martial. Au milieu, Schweinsteiger ne semble pas encore en mesure de commencer (voir hors texte).

L’interrogation porte également sur la réaction de l’équipe après le premier revers depuis 1984 à West Bromwich, dimanche (1-0), dans la foulée de quatre victoires de rang.

«On a rechuté», a reconnu le capitaine Michael Carrick. Tout allait bien il y a une semaine, on remontait, tout le monde était positif. On a pris un coup, mais il faut rebondir et être prêt jeudi.

Après avoir perdu en finale de la League Cup contre Manchester City, les Reds, seulement privés de Skrtel et Lucas, sont parvenus à rebondir. Trois jours plus tard, ils ont torpillé leur bourreau Manchester City (3-0) avant d’enchaîner, avec un peu de réussite, à Crystal Palace (2-1), dimanche.

Coutinho et Sturridge, qui ont pris le temps de revenir, semblent désormais en mesure de débuter un match. Invaincu cette saison en C3, Liverpool reste sur six matches européens à Anfield sans défaite.

COMPOSITIONS POSSIBLES

Liverpool : Mignolet ; Flanagan, Lovren, Touré, Clyne ; Henderson, Can, Milner ; Coutinho, Sturridge, Firmino.

Absents : Gomez (genou), Ings (genou), Lucas (cuisse), Rossiter (ischios)

Incertain : aucun

Suspendu au prochain avertissement : Moreno

Manchester United : De Gea ; Darmian, Smalling, Blind, Rojo ; Carrick, Schneiderlin, Mata, Herrera, Memphis ; Martial.

Absents : Lingard (suspendu), Keane (aine), Rooney (genou), Schweinsteiger (genou), Shaw (cheville), Young (aine)

Incertains : Jones (cheville/pied), Valencia (pied)

Suspendu au prochain avertissement : Smalling

EN DEUX MOTS

  • Manchester United a remporté ses quatre dernières rencontres face à son rival du nord-ouest
  • 195e match de compétition entre les deux clubs les plus titrés du football anglais
  • Liverpool est invaincu en huit rencontres européennes cette saison, dont cinq nuls
  • United n’a gagné que huit de ses 22 matches à l’extérieur en 2015/16, pour neuf défaites
  • United est invaincu sur ses six dernières rencontres face à un adversaire anglais en compétition européenne, dont la finale de l’UEFA Champions League 2008.

Valencia et Schweinsteiger vont mieux

Juan Antonio Valencia et Bastian Schweinsteiger ont repris l’entraînement, a indiqué l’entraîneur de Manchester United, Louis van Gaal, hier, en conférence de presse. «Beaucoup de joueurs doivent revenir en mars, s’est-il réjoui. Bastian a suivi une seule séance avec l’équipe tandis que Valencia s’entraîne depuis une semaine, a précisé le technicien néerlandais. Il est plus près à prendre place sur le banc par exemple (ce soir contre Liverpool). Pour jouer un match, c’est différent». Blessé au pied gauche, l’international équatorien avait été opéré mi-novembre. Quant à son partenaire allemand, il est indisponible depuis le mois de janvier en raison d’une blessure aux ligaments d’un genou.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires