Fête de l’Indépendance: Lutchmeenaraidoo absent des célébrations

Avec le soutien de
Le ministre des Finances sera indisponible jusqu’à la fin de la semaine. © DEV RAMKHELAWON

Le ministre des Finances sera indisponible jusqu’à la fin de la semaine. © DEV RAMKHELAWON

Le ministre des Finances devrait être indisponible jusqu’à la fin de la semaine. C’est ce qu’indique son service de presse, que nous avons contacté, mercredi 9 mars. Du coup, Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui se remet d’une bronchite – c’est du moins la version officielle –, manquera les célébrations dans le cadre de la fête nationale.

Il ne participera pas non plus aux discussions bilatérales avec la délégation malgache qui sera au pays à la fin de la semaine. Le grand argentier sera remplacé par Etienne Sinatambou, ministre des Affaires étrangères.

Absence de plus de 25 jours

Au sein de la majorité, la longue absence de Vishnu Lutchmeenaraidoo – plus de 25 jours – est diversement commentée. Cette absence serait-elle due à son «différend» avec le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Roshi Bhadain ?

Des backbenchers, sollicités hier par l’express, confirment que les deux hommes ne sont pas sur la même longueur d’onde. Sans compter que Vishnu Lutchmeenaraidoo a, lui-même, dans une interview à l’express, évoqué ce sujet à demi-mot: «Un collègue qui blesse un autre collègue blesse tout le gouvernement.»

Mais force est de constater que Vishnu Lutchmeenaraidoo n’est pas le seul au gouvernement que la manière de faire de Roshi Bhadain agace. D’ailleurs, apprend-on, ce dernier aurait été rabroué par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, lors du dernier Conseil des ministres.

Certains au sein du gouvernement dénoncent, entre autres, le fait qu’il monopolise la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Pas plus tard que samedi, la station de radiotélévision nationale lui a consacré plus d’un quart d’heure par rapport à l’affaire BAI. Pour des députés, cette «manipulation» fait beaucoup de tort au gouvernement.

Selon le député Bashir Jahangeer, il est clair que certains marchent sur les plates-bandes des autres. Il n’a toutefois pas voulu en dire plus. On devrait cependant y voir plus clair à la rentrée parlementaire, prévue le 29 mars. La veille, tous les ministres et députés auront l’occasion de se rencontrer. Selon le Chief Whip, Mahen Jhugroo, ce sera l’occasion d’aplanir les différends.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires