Super Construction: des employés craignent pour leur emploi

Avec le soutien de
Les employés de Super Construction dans la cour de la compagnie, jeudi 3 mars.

Les employés de Super Construction dans la cour de la compagnie, jeudi 3 mars. 

«Nous ne voulons rien faire d’illégal. Nous voulons savoir s’il existe une possibilité que le gouvernement fasse pression afin que des financements soient accordés à la compagnie…» C’est ce qu’ont indiqué des employés de Super Construction, réunis dans la cour de la compagnie, le jeudi 3 mars. Ils disent ne plus savoir à quel saint se vouer, n’ayant pas reçu de salaire en février. La compagnie ferait face à des problèmes financiers.

«La situation est assez critique. A tel point que la compagnie a dû être placée sous administration judiciaire», explique l’un des employés. Selon lui, cette situation serait due au fait que la compagnie a perdu des contrats. «Dans un cas, ce n’est qu’après que le travail a été complété à 80 % que le client a mis fin au contrat. Super Constructiona plusieurs projets de construction mais suite à cette rupture de contrat, la banque a cessé de nous soutenir», poursuit-il.

Les employés ont lancé un appel à l’aide au gouvernement. «Si la compagnie coule, 1 200 employés seront chômeurs et n’auront plus de quoi nourrir leurs familles», dit un travailleur. «Je travaille ici depuis 14 ans et je trouve cette situation regrettable. Regrettable parce que nous vivons aujourd’hui dans l’incertitude et nous avons tous nos problèmes. 1 200 emplois sont menacés si le gouvernement ne met pas son grain de sel pour faire face à cette terrible crise financière», confie, pour sa part, une autre employée.

Selon la direction, des démarches ont été entreprises auprès des banques pour contracter un prêt afin de pouvoir payer les employés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires