Agression sanglante à Rose-Belle: deux hommes arrêtés

Avec le soutien de
Aslam Noursing est admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Nehru.

Aslam Noursing est admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Nehru.

Deux arrestations ont eu lieu dans la soirée du mercredi 2 mars après l’agression d’Aslam Noursing, un garagiste de 27 ans, et de son ami Fasil Edoo, 24 ans. Ils sont un pompier de 44 ans habitant St-Hubert et un receveur d’autobus de 22 ans résidant à Mare-Tabac. Selon la police, le receveur et Aslam Noursing auraient eu une altercation récemment. Le receveur a retenu les services de Me Nirmal Busgopaul, avocat.

L’opération était menée par une équipe du CCID dirigée par l’assistant surintendant de police Pooran Jeeavoo et de la CID de Grand-Port-Savanne, dirigée par le surintendant de police Sahood Raheeman.

Mains et oreille coupées

Aslam Noursing et Fasil Edoo s’étaient rendus à la route Royale de Banane, Rose-Belle, aux petites heures du matin, mercredi, pour remorquer une fourgonnette en panne. Une vingtaine d’individus armés et encagoulés sont alors sortis d’un champ de canne pour les agresser.

Aslam Noursing est admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Nehru. Outre d’avoir eu les mains sectionnées, il a eu les tendons et une oreille coupés de même qu’une entaille à la tête. Son ami a été blessé à la tête et à la main.

Règlement de comptes

«Depuis longtemps, il y a des rumeurs selon lesquelles ils vont venir battre ma famille. Depuis, j’ai pris des précautions», explique Amine Noursing, oncle d’Aslam, en montrant la porte de son garage, d’où il a effacé son nom de peur qu’il ne soit retracé. Selon lui, il n’y a pas l’ombre d’un doute que cette affaire est bel et bien un règlement de comptes. C’est une des deux pistes que privilégie la police, avance Amine Noursing.

L’autre piste est celle d’une femme mariée avec qui Aslam aurait eu une liaison. Cela fait quelques jours que le jeune homme, qui est séparé de sa femme depuis quelques années et qui élève seul ses deux fils de trois et sept ans, a rompu avec cette habitante de la localité. Mais l’oncle ne croit pas à cette thèse.

Penchant pour le règlement de comptes, Amine Noursing raconte que l’histoire a débuté il y a trois mois. La mère d’Aslam aurait été insultée et malmenée dans un autobus alors qu’elle rentrait chez elle. Elle avait consigné une déposition contre le chauffeur et le receveur. Par la suite, Aslam a appelé les deux hommes, leur donnant rendez-vous sous prétexte qu’il voulait retirer la plainte contre eux. Toutefois, ce rendez-vous était un guet-apens et Aslam et ses amis ont agressé le receveur et le chauffeur. Ces derniers ont porté plainte contre le garagiste. Il était en liberté conditionnelle en attendant que l’affaire passe en cour.

Anime Noursing se dit persuadé que ce sont ces deux hommes, avec la complicité d’un groupe de Mare-Tabac, qui ont agressé son neveu en lui tendant un piège.

Pour sa part, Nizam Noursing, le père de la victime, était en sanglots lorsqu’il est rentré de l’hôpital. «Zot inn bat sa garson la kouma enn zanimo.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires