Suspendu du ML: Fowdar ne compte pas subir «d’humiliation»

Avec le soutien de
Sangeet Fowdar va-t-il siéger en indépendant au Parlement ?

Sangeet Fowdar va-t-il siéger en indépendant au Parlement ?

Va-t-il claquer la porte du Muvman Liberater (ML) ? Sangeet Fowdar a été suspendu de toutes les instances de son parti à l’issue du bureau politique, le mercredi 2 mars. Le député du gouvernement est resté injoignable dans la soirée mais, selon ses proches, il préparerait déjà sa sortie du ML. Car «il ne veut pas subir d’humiliation».

Le député de la circonscription n° 6, Grand-Baie-Poudre-d’Or, s’était dit très déçu d’Ivan Collendavelloo, le leader du ML, et du gouvernement. Et sa suspension intervient après qu’il avait confié, sur les ondes d’une radio privée, mardi dernier, qu’il se sentait mal à l’aise au sein de son parti. Il avait aussi affirmé que la population était déçue de la performance du gouvernement.

Selon nos recoupements d’information, la direction du ML lui aurait demandé de retirer ses propos. Mais il aurait refusé. Deux membres du parti se sont montrés particulièrement virulents à son encontre.

Sangeet Fowdar a quitté les lieux après 40 minutes. Il n’a pas fait de déclaration aux journalistes à sa sortie.

A l’issue du bureau politique, son leader, lui, a affirmé qu’il y a eu un «échange de vues» avec le député. «Il est suspendu des instances du Muvman Liberater jusqu’à ce que le bureau politique fasse des recommandations au comité exécutif comme il se doit dans 15 jours», a déclaré Ivan Collendavelloo. Mais il semble que, mercredi soir, le député aurait déjà été approché par Paul Bérenger…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires