Carte d’identité biométrique: Madhewoo pourra avoir recours au Privy Council

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Rajah Madhewoo et son homme de loi, Me Sanjeev Teeluckdharry en Cour suprême en octobre dernier.

(Photo d’archives) Rajah Madhewoo et son homme de loi, Me Sanjeev Teeluckdharry en Cour suprême, en octobre dernier.

Il remporte une première bataille. Le Dr Rajah Madhewoo s’est présenté en cour où a été débattue sa motion d’aller devant le Conseil privé pour contester la nouvelle carte d’identité biométrique, lundi 29 mars. Suivant la décision du State Law Office, le chef juge Keshoe Parsad Matadeen a accédé à la requête du contestataire.

Son grief : l’obligation de fournir les empreintes digitales pour l’obtention de la nouvelle carte d’identité biométrique. D’où son appel au Privy Council qui, dit-il, aura le dernier mot dans cette affaire. «C’est une bataille pour toute la population», explique le Dr Rajah Madhewoo qui s’attend à obtenir gain de cause devant le Conseil privé aussi. Il a retenu les services de Me Sanjeev Teeluckdharry, avocat.

Pour rappel, la Cour suprême avait statué, l’année dernière, que le stockage des données biométriques  était illégal.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires