Réforme électorale: Rezistans ek Alternativ pas encore consulté

Avec le soutien de
(Photo archive)Les dirigeants de Rezistans ek Alternativ étaient face à la presse, samedi matin.

(Photo archive) Les dirigeants de Rezistans ek Alternativ étaient face à la presse, samedi matin. 

Les membres de Rezistans ek Alternativ s’impatientent.  Lors d’une conférence de presse samedi matin, leur porte-parole Stephan Gua a indiqué que le gouvernement a mis sur pied un comité ministériel pour étudier toute la question mais Rezistans ek Alternativ n’a rien reçu comme rapport. Et pourtant il y aura un hearing de la Cour Suprême le 22 mars prochain a affirmé le porte-parole du parti.

Ashok Subron a, lui, fait état du rapport de la Banque mondiale concernant  l’accroissement de l’inégalité sociale.  Il est d’avis que cette institution est responsable de cette situation car le gouvernement précédent  a suivi la politique économique dictée par elle.

Ashok Subron a aussi dénoncé la politique de privatisation prônée par le gouvernement.  «Alors que le gouvernement vient de dire que le slogan de la célébration de la fête de l’indépendance sera "pren nous destin dan nou lamé’, il est en train de mettre sur pied un set -up colonial», a-t-il ajouté.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires