Ramgoolam: «Notre ennemi c’est le MSM»

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam dans le cadre des 80 ans du PTr à cité Martial, le mardi 23 février.

Navin Ramgoolam dans le cadre des 80 ans du PTr à cité Martial, le mardi 23 février.

Les relations entre le PTr et le MSM ne sont pas près de se détendre. C’est ce qu’a laissé entendre le leader du PTr en déclarant que «nou lennmi sé MSM inpé plis». C’était le mardi 23 février, lors d’un rassemblement à cité Martial, dans le cadre de l’anniversaire des 80 ans du parti.

Navin Ramgoolam a notamment évoqué le rôle du Comité d’action musulman (CAM), ancien parti politique, et celui du PTr dans l’indépendance du pays. Il a affirmé que lors des prochaines élections générales, trois candidats de son parti seront élus au no 3. Alors que dans d’autres circonscriptions, il y aurait toujours beaucoup de «tiraillements».

Le leader des rouges a également lancé une pique envers la presse concernant la couverture médiatique de leur dernier congrès. «Akoz li enn siksé, okenn lagazet pann koz sa. Si pa ti enn siksé, ti pou koz boukou», dira-t-il. Propos soutenus un peu plus tôt par Shakeel Mohamed. Selon lui, le congrès d’anniversaire «finn enn siksé, mem bann adverser inn res silansié fas a sa. Nou pa kapav éfas séki PTr inn fer pou sa péi la». 

L’avocat a, par ailleurs, souligné le lien étroit qu’entretiennent les familles Ramgoolam et Mohamed. Cela parce que le PTr et le CAM «ont la même vision». 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires