Le Mouvement patriotique inaugure son siège à Quatre-Bornes

Avec le soutien de
Les membres du MP inaugurant officiellement le QG du parti à Quatre-Bornes, le 21 février.

Les membres du MP inaugurant officiellement le QG du parti à Quatre-Bornes, le 21 février.

C’est une nouvelle étape qui a été franchie. Tel est le sentiment des membres du Mouvement patriotique (MP), aujourd’hui 21 février, lors de l’inauguration du quartier général (QG) du parti à Quatres-Bornes. Pour Alan Ganoo, leader du MP, cette infrastructure permettra au parti de se positionner d’avantage sur l’échiquier politique.

Le politicien en a aussi profité pour émettre de sévères critiques à l’encontre du gouvernement actuel. «Pep inn desi ar sa gouvernma la (…) Zoli anons zoli parol me lepep pe impatient ek pa pe truv narnien», maintient-il. Selon lui, le «gouvernement est rongé par le conflit.»

Le leader du MP n'envisage pas de «fer enn lalians pu rent dan gouvernma (…) ek kan Bérenger faner nu pu atak li.» Le MMM en a pris pour son grade, en ligne avec l’objectif affiché du MP de conquérir l’électorat mauve. «Zordi akoz Paul Bérenger, MMM à zenou», a-t-ildéclaré en qualifiant le leader de l’opposition de «tigre en papier mousseline».«Nu kontan nunn kit MMM», a déclaré Alan Ganoo lors de son intervention.

Joe Lesjongard a également pris la parole lors de cette inauguration. Selon lui, la machinerie gouvernementale est «bloquée». Suite à la publication du rapport de la Banque mondiale (BM), le politicien a aussi fait un plaidoyer sur l’appauvrissement de la classe moyenne. Il n’a pas manqué au passage de mentionner l’anniversaire de la mort de Kaya, célébrée aujourd’hui 21 février, ainsi que le soulèvement social et les violences qui en ont découlé en 1999.

Autre membre du MP, Kavi Ramano, s’est aussi exprimé. Il a déclaré que son parti n’était pas là pour faire de la figuration, mais pour faire la «politique autrement». Kavi Ramano s’est également attardé sur le rapport de la BM sur la pauvreté. «Ena ène apovrisma revoltan ek grav (…) Dan sekter prive augmentatikn saler zis 7 %.» Revenant sur la situation du MMM, Kavi Ramano estime que le parti est aujourd’hui «sous respiration artificielle». «La reforme du MMM est une question de vie ou de mort», déclare-t-il. 

Les autres membres du MP qui ont pris la parole ce matin sont Lysie Ribot, Jenny Moteealoo, Jean-Caude Barbier et Raffick Sorefan. Tous ont vanté les accomplissements du MP, ainsi que l’inauguration du QG du parti, estimant que c’est un progrès de plus.

Le rassemblement du MP s’est terminé par une animation culturelle

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires