MPC: le taux directeur maintenu à 4,4 %

Avec le soutien de
Le gouverneur de la Banque de Maurice expliquant pourquoi le Repo Rate a été maintenu, le mercredi 17 février.

Le gouverneur de la Banque de Maurice expliquant pourquoi le Repo Rate a été maintenu, le mercredi 17 février.

Les membres du Monetary Policy Committee (MPC) ont privilégié le statu quo, soit le maintien du taux directeur à 4,4 %. Ils se sont réunis le mercredi 17 février. 

Lors d’une conférence de presse dans l’après-midi, le gouverneur de la Bank of Mauritius, Ramesh Basant Roi, a expliqué les raisons qui ont motivé ce choix. Il y a la conjoncture économique mondiale, avec, entre autres, le ralentissement de l’économie chinoise. «We don’t see any threat to the inflation rate. That’s why we have decided to keep the repo rate unchanged», a-t-il indiqué.

De fait, les spécialistes et opérateurs économiques avaient plaidé pour le statu quo. «Entre la dernière réunion du MPC en novembre dernier et celle de mercredi, les perspectives de croissance n’ont pas changé, à l’exception des turbulences financières affectant les principaux marchés boursiers internationaux. Partant de ce postulat, je ne crois pas qu’il y a lieu de revoir le Repo Rate», avait expliqué l’économiste Eric Ng.

Pour Jameel Khadaroo, ex-gouverneur adjoint à la Banque de Maurice et ancien membre du MPC, membre du Board de SBM Holdings et chargé de cours en économétrie à l’université de Maurice, «l’économie locale est toujours fragile, avec une croissance molle inférieure à 4%. Nos décideurs économiques doivent faire de la relance de la croissance une de leurs priorités. Ils y arriveront en dopant notamment l’investissement et en encourageant les exportations».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires