Enquête sur les médicaments: le port franc, porte d’entrée du Soranib

Avec le soutien de
Les autorités mènent, entre autres, une enquête sur un médicament contre le cancer qui se vendrait avec des profits allant jusqu’à 1 000%.

Les autorités mènent, entre autres, une enquête sur un médicament contre le cancer qui se vendrait avec des profits allant jusqu’à 1 000%.

Tout porte à croire que l’importateur du Soranib a fait entrer ces médicaments à travers le port franc. C’est du moins ce qui ressort des premiers éléments de l’enquête initiée par le ministère du Commerce sur ce médicament contre le cancer. Alors qu’il se vend ici à Rs 10 668 au détail, le prix pratiqué en Inde est de Rs 1 710 (roupies indiennes).

C’est le ministre de la Santé Anil Gayan qui a révélé ces prix dans son interview parue lundi dernier dans l’express. Le ministère du Commerce, qui assure le contrôle du prix des médicaments, a dès lors démarré une enquête pour savoir si l’importateur du Soranib a suivi les procédures qu’il faut avant d’afficher un tel prix.

À ce stade, tout porte à croire que celui qui a fait entrer le Soranib au pays n’a pas eu recours au Commerce. Ce premier élément de l’enquête de ce ministère viendrait ainsi confirmer la thèse du ministère de la Santé, qui, dans notre édition de lundi, a évoqué l’importation parallèle de médicaments.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires