Police: des missions en haute mer afin d’améliorer la sécurité maritime

Avec le soutien de

Maurice, Australie, Canada, Madagascar, Seychelles, Tanzanie… Les pays de la région étaient réunis autour du «Cutlass Express Exercise» du 30 janvier au 6 février. Le but : combattre la piraterie maritime, le trafic de drogue ou d’armes illégales ou encore le trafic humain par voie maritime.  

Ces exercices qui sont faits depuis 2010 se sont tenus cette année aux Seychelles avec la participation des éléments de la National Coast Guard et de la Maritime Air Squadron. Le Dornier a également été sollicité pour ces interventions.


Des simulations en haute mer ont été faites avec notamment la prise d’assaut par les pirates. Les garde-côtes de Madagascar et des Seychelles sont alors intervenus pour libérer les otages. Autre exercice : l’interception d’un bateau contenant de la drogue.  
Ces exercices prennent en considération la « United Nation Convention of the law of the sea ».  Le Dornier a aussi été sollicité lors de ces exercices.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires