Xavier-Luc Duval: «Le talent n’a rien à voir avec la communauté»

Avec le soutien de
Xavier-Luc Duval et les membres du PMSD lors d’une rencontre de l’aile féminine du parti à The Vale, lundi 8 février.

Xavier-Luc Duval et les membres du PMSD lors d’une rencontre de l’aile féminine du parti à The Vale, lundi 8 février.

«Le ministère d’Aurore Perraud peut être un ministère à problème, mais je suis heureux qu’il soit géré par une femme comme elle», a déclaré Xavier-Luc Duval. Le Premier ministre adjoint intervenait lors d’une rencontre de l’aile féminine du PMSD à The Vale, lundi 8 février.

Lors de son allocution, Xavier-Luc Duval a mis l’accent sur l’importance de la femme et la recherche de créativité. Selon le ministre du Tourisme, «la créativité est une affaire qui va au-delà des communautés».

Création de «foster homes»

Le leader du PMSD a affirmé que les autorités doivent agir face aux cas de maltraitance des femmes. «Pa kapav kontign koumsa. Bizin ki nou azir», a déclaré le ministre. Il a, dans la foulée, annoncé que plusieurs changements sont à prévoir au ministère de l’Égalité des genres et de la protection de l’enfant. Des «foster homes» seront mis sur pied pour les enfants qui vivent dans les shelters. Une fois l’âge de 18 ans atteint, ces derniers seront pris en charge par les familles des «foster homes».

Autre sujet évoqué : aider au développement de la femme. «Il faut aider les femmes à mieux développer leur créativité en créant des foires et le Women Entrepreneur Council. Je suis responsable du comité de la réforme électorale qui est chargé de faire en sorte qu’il y ait plus de femmes au Parlement. Au sein du PMSD, on est fier que les femmes aient un bel avenir politique», a expliqué Xavier-Luc Duval.

Amendements sévères

La ministre de l’Égalité des genres a, pour sa part, promis des amendements en ce qui concerne la violence envers les femmes. «Chaque agression m’interpelle. Mon ministère vient de l’avant avec des amendements plus sévères pour punir les agresseurs. La femme doit être égale à l’homme», martèle Aurore Perraud. Et d’ajouter que «le gouvernement agira comme un chien de garde pour légiférer et sanctionner ces actes».

Aurore Perraud a, également, annoncé une série d’activités prévues à l’occasion de la Journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars. Celles-ci s’étaleront sur un mois, a indiqué la ministre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires