Drogue: 3 155 plants de gandia déracinés depuis janvier

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Au total, 1,5 million de plants ont été déracinés entre 2000 et 2015.

(Photo d’illustration) Au total, 1,5 million de plants ont été déracinés entre 2000 et 2015.

Les chiffres soumis par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) à la commission d’enquête sur la drogue interpellent : de janvier 2016 à ce jour, 3 155 plants de gandia ont été détruits à travers le pays. La valeur marchande est estimée à Rs 9 millions.

En 2015, 71 706 plants de gandia ont été déracinés. Valeur : Rs 224,5 millions. Au total, 1,5 million de plants ont été déracinés dans 5 230 champs entre 2000 et 2015.

Ces «agriculteurs» n’hésitent par ailleurs pas à employer les grands moyens pour protéger leurs champs. Les officiers blessés par des trappes lors d’opérations pour déraciner du gandia à Grand-Bassin notamment peuvent en témoigner.

Selon une source aux Casernes centrales, les deux régions où le plus grand nombre de plants de gandia ont été saisis sont l’Ouest et l’Est. Entre 2015 et 2016, les endroits où les cultures de gandia ont été détruites sont Plaine-Champagne, les Gorges de la Rivière-Noire, FUEL, La Marie.

Entre 2000 et 2015 :

Ouest : 1 262 champs détruits dans 32 villages. Chamarel coiffe les autres villages au poteau avec 576 plantations.

Flacq : 1 191 champs détruits dans 84 villages. Les villages de FUEL et Queen Victoria ont 60 cas chacun.

Grand-Port : 655 champs détruits dans 52 villages.

Le village de New-Grove a abrité le plus de plantations, soit 50.

Les basses Plaines-Wilhems : 363 champs détruits dans 28 quartiers.

La plupart des plantations, soit 73, se trouvent à Coromandel.

Moka : 841 champs détruits dans 56 villages.

Dubreuil arrive à la première place avec 90 cas.

Pamplemousses : 539 cas dans 51 villages.

Montagne-Longue occupe le haut du tableau avec 64 champs détruits.

Port-Louis Nord : 373 cas dans sept quartiers. Cette région devance les basses Plaines-Wilhems ainsi que Cité La Cure et occupe la première place avec 57 champs détruits.

Îlots : six cas – trois à l’île-d’Ambre, deux à l’îlot Fourneau et un à l’île-aux-Bénitiers.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires