PSG: Dites 33 !

Avec le soutien de

Presque comme un vinyle de collection: le Paris SG peut boucler son 33e tour invaincu en Ligue 1 face à Lorient, mercredi pour la 24e journée, un nouveau record qui pourrait en précéder d'autres sur l'autoroute du sacre promis.

Dans la saison historique qui se dessine pour Paris, ultra-dominateur en championnat avec la bagatelle de 24 points d'avance sur son dauphin Monaco après 23 journées, deux questions se posaient jusqu'à présent: ferait-il mieux que Nantes et ses 32 matches sans défaite en 1994-1995 ? Et à quelle date sera-t-il champion pour la quatrième saison de rang ?

S'il est encore trop tôt pour répondre à la deuxième interrogation, même si une projection crédible situe l'échéance vers la 31e ou 32e journée à la mi-mars, voilà les hommes de Laurent Blanc d'ores et déjà en mesure de dépasser les Canaris de Jean-Claude Suaudeau, lesquels avaient eux établi leur record sur la même saison bouclée par un titre.

Dans le sillage de ces deux exploits à portée, d'autres records pourraient tomber. Entre autres ceux du nombre de points et de victoires qu'il détient déjà (89 unités, 27 succès, en 2013-2014) comme ceux du plus petit nombre de défaites (1 par Nantes 1994-1995) et de buts encaissés (21 par Marseille 1991-1992).

Après la victoire à Saint-Etienne dimanche (2-0), Blanc reconnaissait que la perspective d'égaler ce fameux record d'invincibilité lui avait "permis d'ajouter une motivation supplémentaire, même si les joueurs n'ont pas forcément besoin de cela".

- L'infirmerie se vide -

Face à Lorient (12e), un adversaire qui s'évertuait, il n'y a pas si longtemps encore, à plomber leurs entames de championnat au Parc des Princes (défaite 1-0, 1re journée 2011-2012; 2-2, 1re journée 2012-2013), nul doute que cette même motivation animera cette fois encore les Parisiens.

Si Gregory van der Wiel, qui se remet d'une appendicite, est sûr d'être absent, "des doutes persistent", selon Blanc, quant à la présence de David Luiz (genou) et Javier Pastore (mollet).

"J?attends l?entrevue avec les docteurs pour savoir qui sera disponible. Mais on peut penser que Thiago Silva et Kurzawa seront présents", a en revanche déclaré l'entraîneur parisien.

Le capitaine brésilien du PSG, absent depuis presque un mois, ne se ressent plus de sa blessure à un genou, tandis que le latéral gauche est débarrassé de sa gêne aux ischio-jambiers. Ils devraient donc être aptes pour ce quatrième match d'affilée placé en milieu de semaine, avant deux autres, contre Lyon mercredi prochain en 8e de finale de Coupe de France et face à Chelsea, mardi 16 février, en 8e de finale de Ligue des champions.

En voyant l'infirmerie se vider peu à peu, Laurent Blanc peut ainsi de nouveau s'accommoder du calendrier "fou", contre lequel il ne cesse de pester, en ayant presque l'embarras du choix pour aligner son équipe, sachant qu'un autre rendez-vous à ne pas perdre, surtout pour l'honneur cette fois, l'attend à Marseille dimanche, cadre du traditionnel clasico.

Comme il en a pris l'habitude, renforcé par l'énorme avance comptable, Blanc devrait à ce titre mettre en place une équipe mixte, où Edinson Cavani aura certainement une nouvelle chance de se remettre sur les bons rails à quinze jours de recevoir Chelsea et alors que Lucas le devance désormais au rayon des titulaires.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires