Formule évoquée au MSM: la NDU reconvertie en un ministère?

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Construction de drains par la NDU. L’organisme pourrait être reconverti en un ministère.

(Photo d’illustration) Construction de drains par la NDU. L’organisme pourrait être reconverti en un ministère.

Ministres, secrétaires parlementaires privés (PPS) et fonctionnaires le reconnaissent: les projets traînent à la National Development Unit (NDU). Cela, depuis ces 13 derniers mois. Et, pendant toute la semaine écoulée, le rôle de cette unité a été évoqué. Sa reconversion en un ministère n'est pas à écarter.

Du reste, avant la création de la NDU, c’était le ministère du Développement urbain et rural (Ministry of Urban and Rural Development – MURD) qui se chargeait de ces projets entre 1996 et 2000. Deux ministres, James Burty David et Siddick Chady, avaient dirigé ce ministère pendant quatre ans, aux côtés de quatre Junior Ministers.

Un ancien cadre de ce département, qui a travaillé au sein du MURD, soutient que les projets allaient plus vite. «J’ai connu la NDU et le MURD et je peux dire qu’en tant que ministère, il était plus facile de démarrer des projets. Le MURD avait son secrétaire permanent (PS), l’assistant secrétaire principal et un commissaire également. Une fois les projets discutés, le PS remettait le dossier au ministre qui, normalement, donne son approbation.» De plus, soutient- il, ce ne sont pas les PPS qui ont le dernier mot, mais le ministre.

PPS ou Junior Minister ?

Un ancien Junior Minister est, lui, d’avis que ministère ou non, ce sont les fonds qui sont nécessaires. Il reconnaît toutefois qu’avec un ministre, il est plus facile de discuter des projets et qu’une fois tout le monde sur la même longueur d’onde, les choses s’accélèrent.

Le PPS Toolsyraj Benydin se dit partagé quant à la création d’un ministère. «En même temps, je me dis que comme la NDU tombe sous la responsabilité du bureau du Premier ministre, il est tout à notre honneur de travailler sous sa tutelle.»

Néanmoins, il est d’avis qu’avec un ministre à la tête d’une NDU reconvertie, les choses pourront aller plus vite. «Il y a déjà un comité ministériel qui se charge d’étudier les projets, mais je me pose la question de savoir si avec un ministre les choses n’iraient pas plus rapidement.»

Par contre, il y a un autre problème à résoudre : si la NDU est reconvertie, le poste de PPS existera-t-il encore ou doit-on créer un poste de Junior Minister ? «Peu importe le nom, c’est sur le résultat qu’on jugera quelqu’un», répond Toolsyraj Benydin.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires